Coupe du Monde, l'équipe la plus...

Après le premier tour de Coupe du Monde, palmarès des Équipes les Plus.....

Respectueux, comme le Japon, dont les joueurs n'entourent pas l'arbitre à toutes ses décisions, comme la plus-part des autres équipes.

Ennuyeuse, comme la France, avec un manque total de prise d'initiative.

Offensive, comme la Belgique, avec ses neuf buts en trois matches, et un Hazard et un Lukaku flamboyants

Inquiétante, comme l'Espagne, face au Maroc et à l'Iran, après sa démonstration contre le Portugal

Sud-Américaine, comme la Colombie, avec les déboulés de Cuadrado, la technique de James, l'extérieur pied droit de Falcao et l'ambiance contre la Pologne
Résignée, comme l'Argentine incapable de réagir après le premier but Croate, et acceptant sa défaite bien avant la deuxième réalisation de Modric

Cartonné, comme le Sénégal, éliminé aux nombres de cartons jaunes par le Japon

Déchue, comme l'Allemagne, se créant un grand nombre d'occasions mais se faisant éliminer par la Corée du Sud

Brutal, comme le Panama, spécialiste des prises de judo dans la surface, des coups défendus, et des penalties encaissés

Inégal, comme le Brésil pour l’œuvre de Neymar, pénible pour l'arbitre, ses adversaires et ses partenaires, mais capable de coups de génie.
Sacrifié, comme le Portugal, où tout le monde joue pour la star Ronaldo, Tous pour Un, Un pour ma gueule.

Varisé (video assistant referee), comme le Maroc, victime de l'Assistance Vidéo

Pas récompensé, comme le Pérou, monopolisant le ballon contre la France mais battu 0 - 1
Calculatrice, comme l'Angleterre perdant contre la Belgique pour échapper au tableau le plus difficile des huitièmes

Penaltique, comme l'Australie, deux buts, deux penalties

Troublante, comme la Russie, avec des statistiques (distances parcourues et vitesses collectées) hors du commun
Impoli, comme l'Uruguay, dominant indiscutablement 3 – 0 son hôte la Russie dans son fief

Surprenant, comme le Mexique s'imposant sans discussion contre le Champion du Monde Allemand

Froide, comme l'Islande, un petit nul contre l'Argentine et puis s'en va

Bodybuildée, comme la Suisse du remuant Shaqiri, obtenant le but vainqueur contre la Serbie, et un inévitable carton jaune pour avoir fait admirer ses pectoraux.

Soulagée, comme la Tunisie, savourant sa victoire contre le Panama 2 - 1 après avoir été menée 1 à 0

Opiniâtre, comme la Suède, battant le Mexique 3 à 0, après sa défaite contre l'Allemagne
Triste, comme le Danemark, qualifié mais aussi pénible à voir jouer que la France

Décevante, comme l’Égypte de Salah, battue par l'Arabie Saoudite, trois matches, trois défaites

Brillante, comme la Croatie, pulvérisant l'Argentine de Messi, avec un remarquable Modric

Tardif, comme l'Iran, marquant dans les arrêts de jeu contre le Maroc et le Portugal

Volée, comme la Serbie, avec un penalty oublié par l'arbitre et la VAR sur Mitrovc contre la Suisse
Quelconque, comme la Pologne, éliminée dès le premier tour sans avoir rien montré

Prudent, comme le Costa Rica, pour son 5-4-1 ultra-défensif,

Malheureux comme le Nigeria, éliminé à 4 minutes de la fin sur un but de Rojo

Étonnante, comme la Corée du Sud, et son brillant gardien face à l'Allemagne

Heureuse, comme l'Arabie Saoudite, arrachant sa première victoire en Coupe du Monde au bout des arrêts de jeu contre l’Égypte