Zinedine Zidane, fils de Marseille, entraîneur du Real
Double Vainqueur de la Champion's League
et Champion d'Espagne

Zinedine Zidane, vainqueur de la Ligue des champions contre la Juventus après l'Atletico en 2016
Cerise sur le gateau, il est Champion d'Espagne
«Je suis très heureux. Cela a été une année magnifique, encore meilleure que celle qu'on aurait pu imaginer. C'est très difficile de marquer quatre buts en finale, et on l'a fait. Nous avons fait un gros match, physiquement, offensivement, nous avons aussi gagné grâce à cette détermination. Je suis vraiment très heureux.
Je sais juste que j'ai de la chance de travailler dans ce grand club, mais je ne pense pas faire partie des meilleurs. Nous avons tous travaillé, tous les joueurs, c'est un privilège de travailler avec ce groupe. Quand tu as un tel effectif, tout est plus facile.
La Juve avait fait une grosse entame, nous avions du mal à tenir le ballon, à bien sortir. A la mi-temps, j'ai dit aux joueurs d'insister, de mettre plus de pression, plus de consistance, plus de mouvement, et surtout de jouer, parce que nous avons des joueurs qui savent jouer. Quand on commence à jouer à une touche, tout va mieux..
»
Zinedine Zidane et Marseille, c’est une longue histoire.
L’enfant de la Castellane n’a jamais caché son amour de l’OM.


"L’OM c’est mon club de coeur. C’est bien de voir Marseille remonter petit à petit et préparer quelque chose. C’est un travail de longue haleine. J’ai été dans les tribunes quand j’étais petit, Marseille c’est Marseille ! Déjà c’est ma ville"
il s'est exprimé sur le nouveau projet mis en place à Marseille par le nouveau propriétaire américain, Frank McCourt :
"Quand il y a du changement, c’est pour avoir quelque chose de positif, ça va prendre peut-être un peu de temps, mais il faut voir l’OM jouer un rôle important".
Retour sur sa nomination en Janvier 2016

Le 4 janvier 2016, Florentino Perez, président du Real, a sonné à sa porte.
Il était prêt. Rafael Benitez, le successeur d'Ancelotti, avait tout fait de travers. L'équipe était à reconstruire. Il s'y est attelé avec un talent fou d'architecte, de psychologue et même de D.R.H. Il a redonné confiance à un groupe qui n'en avait plus, a fait preuve de beaucoup d'autorité pour faire comprendre à Cristiano Ronaldo que pour aller loin, il fallait qu'il ménage sa monture.

Que le Portugais ait réussi à admettre que la finalité du foot, ce n'était pas de jouer tous les matches pour marquer plus de buts que Messi démontre l'inestimable savoir-faire de Zidane, pour qui les remplaçants sont des joueurs à part entière.
Et tout le monde semble heureux, cela se voit à de petits détails. Dans le vestiaire du Real, le plus caractériel du monde à ce qu'on dit, faire régner l'harmonie est une mission quasi impossible.

Zidane l'a menée à bien.
Adessias Magicien
Il n,'a jamais joué à l'OM, et pourtant Zizou est un fils de Marseille.
Il a tiré sa révérence lors d'une finale, une de plus.
Zidane sur le toit de l'Europe