OM Olympique de Marseille

Coupe de la Ligue 2010 à l'OM, victoire sur Bordeaux 3 - 1

meilleur casino en ligne
27 Mars 2010 Stade de France
OM Bordeaux 3 - 1


Arbitre Mr Lannoy, 78000 Spectateurs prévus
But Diawara 60e, Valbuena 66e, Chalmé csc 77e, Sané 84e
OM Mandanda - Bonnart, So. Diawara, Mbia, Taiwo - Lucho puis Abriel 75e, Ed. Cissé, Kaboré - Ben Arfa puis Heinze 85e, Niang puis Valbuena 52e, Brandao
Bordeaux -Ramé - Chalmé, Sané, Ciani, Trémoulinas - Fernando puis Jussie 66e, A. Diarra - Plasil, Gourcuff puis Gouffran 69e, Wendel - Chamakh puis Cavenaghi 69e.
L'OM le tient enfin. Le club marseillais a remporté son premier trophée depuis la Ligue des champions 1993 en s'imposant en finale de la Coupe de la Ligue face à Bordeaux (3-1).

Les Marseillais tentent de prendre les choses en mains pour éviter un nouveau match trop indécis, mais les tenants du titre n'entendent pas se laisser faire et les premières minutes sont marquées par des duels musclés et des tacles très rugueux.

Le match relativement fermé durant la première mi-temps.
Pourtant, c'est Brandao qui a eut la meilleure occasion mais sa frappe enveloppée a été légèrement détournée par Ramé.
Les Girondins semblent un peu sur la retenue en raison du match de Champion's League qu'ils ont dans la tête
Frais et motivé, celui-ci ne tarde pas à prendre ses aises ballon au pied et à percuter. Virevoltant, il obtient un corner à droite sur lequel Lucho dépose le ballon sur la tête victorieuse de Diawara (1-0, 62e). Le défenseur sénégalais a fait craquer ses anciens coéquipiers. Les Bordelais peuvent répondre sur corner également mais, malgré les hésitations de Mandanda, Plasil manque de puissance. Valbuena ne semble pas mieux armé que le Tchèque mais, lui, ne se pose pas de question et profite d'un excellent travail de Ben Arfa pour, du gauche, envoyer le ballon dans la lucarne de Ramé (2-0, 68e).
Bordeaux coule, Blanc a compris qu'il avait perdu son duel face à Deschamps et fait tourner son effectif en vue des prochaines échéances. Chalmé, de son côté, dévie le ballon dans son propre but après un coup franc excentré de Valbuena (3-0, 77e). Le réveil girondin dans les dernières minutes et le but de Sané après un coup franc de Wendel (3-1, 83e) font ressurgir le spectre de la malédiction marseillaise.
L'OM renoue avec le succès et aimerait bien y goûter de nouveau en fin de saison avec un titre de Champion.
La malédiction est enfin vaincue.
Avec une pensée pour RLD.
Enfin un titre 17 ans après