OM Olympique de Marseille

OM, saison 1969-1970, second, le retour de Skoblar

Première Division 2eme, 45 points
75 Buts Pour 41 Buts Contre

Président : Marcel Leclerc
Entraîneur : Mario Zatelli

Equipe-type Escale, Lopez JP, J.Zvunka, Hodoul, Djorkaeff, Bonnel, Novi, Magnusson, Joseph , Skoblar, Loubet

Remplaçants: Chaumeton, Couécou, Delachet, Di Caro, Piatti, Merschel, Destrumelle, Mitic ,

Buteurs : Joseph (24), Loubet (17), Skoblar (13), Magnusson (7), Bonnel et Djorkaeff (4), Couécou, Di Caro, Merschel, Mitic et Novi (1) et un but csc de l'Angoumoisin Solas.
Zwunka J,Djorkaeff, Novi, Hodoul, Lopez JP,Delachet Magnusson, Bonnel, Joseph, Skoblar, Loubet
Résumé de la Saison: Toutes les rencontres de l'OM saison 1969/1970 en détail
Pourtant, pour Saint-Etienne, jamais titre n'a été aussi aisément remporté, jamais sa suprématie n'a été si totale.


Les triples champions s'offrirent le luxe de perdre leurs derniers matches et de remporter néanmoins le championnat avec six points d'avance sur Marseille.

La supériorité de Saint-Etienne (un Saint-Etienne qui venait d'engager le Sedanais Broissart et le Yougoslave Samardzic) fut inscrite dans les chiffres.

Les coéquipiers de Robert Herbin terminèrent invaincus, les matches-aller.

Le premier tournant eut lieu le 27 Août au Vélodrome devant 45 000 spectateurs qui avaient envahis les bords de touche.

1ère

OM - SOCHAUX

0 - 0

18ème

BORDEAUX - OM

2 - 2

2ème

NIMES - OM

1 - 1

19ème

OM - VALENCIENNES

3 - 1

3ème

OM - BORDEAUX

3 - 1

20ème

OM - NIMES

4 - 0

4ème

VALENCIENNES - OM

0 - 2

21ème

SAINT ETIENNE - OM

2 - 1

5ème

OM - SAINT ETIENNE

2 - 3

22ème

OM - ROUEN

2 - 0

6ème

ROUEN - OM

1 - 1

23ème

AJACCIO - OM

2 - 4

7ème

OM - AJACCIO

1 - 0

24ème

OM - METZ

3 - 2

8ème

METZ - OM

2 - 1

25ème

RENNES - OM

1 - 1

9ème

OM - RENNES

1 - 0

26ème

OM - ANGOULEME

1 - 1

10ème

ANGOULEME - OM

1 - 3

27ème

STRASBOURG - OM

2 - 3

11ème

OM - STRASBOURG

2 - 0

28ème

OM - NANTES

4 - 2

12ème

NANTES - OM

2 - 1

29ème

LYON - OM

1 - 0

13ème

RED STAR - OM

1 - 6

30ème

OM - SEDAN

2 - 0

14ème

OM - LYON

4 - 1

31ème

BASTIA - OM

3 - 2

15ème

SEDAN - OM

0 - 0

32ème

OM - ANGERS

5 - 2

16ème

OM - BASTIA

3 - 3

33ème

SOCHAUX - OM

2 - 2

17ème

ANGERS - OM

2 - 1

34ème

OM - RED STAR

4 - 0

Ce fut un match longtemps indécis : Loubet pour l'O.M. ouvrit le score à la 20e minute puis Keita (38e) et Larqué (40e) donnèrent l'avantage aux Stéphanois Loubet égalisa à la 48e minute et Keita, l'un des meilleurs hommes de la rencontre, obtint le but victorieux deux minutes plus tard.
Djorkaeff égalisa mais le but fut refusé, provoquant la colère du public marseillais et l'arrêt du match.

Marcel Leclerc lançait l'hebdomadaire BUT qui titrait sur ce but refusé.
Suite à ces incidents qui donnaient match perdu à l'OM, on vit le premier aménagement du Vélodrome qui abandonna sa piste cyclable et celle d'athlétisme.
Le Vélodrome garda quand même son nom.
Ensuite, Saint-Etienne réalisa quelques scores fleuves, témoignant ainsi d'une assurance, d'une sérénité, d'une maestria que peu d'équipes avaient eue avant lui.
Puis, Skoblar arriva à Marseille en Novembre pour constituer avec Magnusson un tandem exceptionnel.
Pour son premier match, l'OM atomise Lyon avec deux buts de Josip.
Il en marquera 13, tandis que Joseph en inscrira 24 et Loubet 17.
Mais la mayonnaise va surtout prendre la saison suivante.
A Saint-Etienne, au match retour, l'OM s'incline une nouvelle fois par 2 à 1malgré Skoblar.
Pour faire bonne mesure, les verts enlèvent également la Coupe de France.
Ce double succès leur valut d'être reçu à l'Elysée, par le Président de la République, Georges Pompidou.
A une remarque un peu ironique de Marcel Leclerc, président de l'O.M., Roger Rocher, le premier responsable stéphanois répondit : "Cela fait trois ans que vous me donnez rendez-vous et chaque fois, je vous vois dans mon rétroviseur".
Le 28 décembre, pour protester contre une date malvenue à la suite d'un match remis, l'OM réussissait un match nul avec son équipe réserve contre le Red Star et le match dut être rejoué, Joseph réussissant 5 buts pour une victoire par 6 à 1
Les étrangers de France étaient regroupés et remportaient un succès de prestige contre les espoirs à Nice avec Magnusson, Skoblar, Durkovic, Keita, une bien belle équipe.
Le Brésil gagne la Coupe du Monde, c'était le triomphe du jeu offensif avec Jairzinho, Tostao, Pelé, Rivellino sous la baguette de Gerson.
Coupe de France :
32ème de finale : Nîmes-OM 1-0 (a.p.)
Coupe d'Europe : Coupe des Vainqueurs de Coupe
16ème de finale : Dukla Prague (Tch)-OM 1-0 puis
(match retour) 0-2

8ème de finale
: OM-Dynamo Zagreb (You) 1-1 puis (match retour) 0-2
Buteur : Loubet (3)

Coupe Rappan 69/70 Source Mr Alain SAMPY
28 juin 1969 : OM - MALMOE  1-1
05 juillet 1969 : SERVETTE GENEVE - OM 0-0
12 juillet 1969 : OM - SERVETTE GENEVE 1-1
19 juillet 1969 : KAISERSLAUTERN - OM  6-0
27 juillet 1969 : MALMOE - OM  1-0
02 août 1969 : OM - KAISERSLAUTERN  1-0
Trophé des Champions
Saint-Etienne OM le 23/07/1969 au Parc des Princes
8000 spectateurs.
Buts pour l'OM : Magnusson (58), Couecou (84)
Buts pour l'ASSE : Bosquier (14), H. Revelli (53), Larque (82)
Source Mr Alain SAMPY
OM : Escale - Lopez, Hodoul, Zvunka, Djorkaeff - Novi, Destrumelle (Petrovic 46), Bonnel - Magnusson, Joseph (Couecou 62eme), Loubet (Ent : Zatelli)
ASSE : Migeon - Camerini (Durkovic 46), Mitoraj, Bosquier, Polny - Herbin, Jacquet (P. Revelli 46), Broissard, - H. Revelli, Larque, Beretta (Ent : Albert Batteux).
EQUIPE TYPE
1969/70
4 2 4
Remplaçants