OM Olympique de Marseille

Coupe Inter-Toto pour l'OM qui bat La Corogne

L'OM bat La Corogne 5 à 1 ( 1 - 1)
Au Vélodrome devant 45000 spectateurs
Buts: RIBERY (4eme) MEITE (65eme) NIANG (73eme 88eme) ORUMA (90eme)
JORGE ANDRADE (9eme)
OM CARRASSO , BEYE (BARRY 76e) , MEITE, NAKATA, TAIWO, ORUMA, LAMOUCHI (BATTLES 69e), DELFIM (KOKE 66e) ,RIBERY, NIANG, MENDOZA
LA COROGNE MOLINA, MANUEL, PABLO, ANDRADE, JUANMA , CAPDEVILA, DE GUZMAN, SCALONI (ACUNA 63e) DUSCHER, MUNITIS, RUBEN (HECTOR 74e) TRISTAN
L'OM aux deux visages

Mardi soir, vers 23 heures : Robert Louis-Dreyfus, tongs aux pieds, danse sur la pelouse avec ses joueurs au coup de sifflet final. Quelques minutes plus tard, il soulève le premier "trophée" de sa carrière à l'OM, un titre UEFA en Intertoto, décroché après un épatant retournement de situation opéré devant La Corogne, finalement balayée 5-1.
Il en a si souvent rêvé, même s'il s'agissait sans doute de Coupes plus prestigieuses. mais là, il ne boude pas sa joie. "Il était là, en claquettes, pour sauter avec nous, s'amuse Habib Beye. Il avait envie de partager ça. Il ne l'a pas fait pour se faire remarquer. C'est une bonne chose de toucher de près ce qu'on peut vivre en Coupe d'Europe. C'est la magie du foot."

Le mot "magique" est revenu souvent dans les déclarations d'après-match, mardi dans la nuit. "La magie du Vélodrome", qui aurait joué à plein pour Jean Fernandez. "J'ai dit aux gars d'en profiter à fond. j'avais eu la chance de vivre ça par le passé, mais je ne pensais pas retrouver ce genre d''émotions si vite et pouvoir les partager avec les gens du club et les supporters.
" Le bonheur se révèle d'autant plus grand qu'il était quasi inattendu. Même par les principaux intéressés.
"On ne parlait pas trop du possible exploit, assure Carrasso. On a préféré agir, c'est mieux. C'aurait été dur d'avoir fourni tous ces efforts et compromis notre début de Championnat si nous n'avions pas réussi.
Des soirées comme celle-là rapprochent les joueurs, on partage des moments d'émotion intense". Ca va nous servir pour la suite de la saison."Pour l'instant, l'OM a généré des poussées d'adrénaline uniquement en Coupe Intertoto contre les équipes étrangères. La dernière victoire probante de ces deux derniers mois a été obtenue contre la Lazio (3-0). "On a alors sous-entendu que la Lazio était fatiguée, assure Beye. Moi, j'ai toujurs cru que nous avions battu une bonne équipe de la Lazio après une belle prestation. On peut alors penser que c'est une question de motivation. Peut-être qu'en Coupe d'europe on a plus envie alors qu'il faudrait garder ce même état d'esprit en Championnat. Dans ce cas, nous pourrions devenir une équipe redoutable".
Capables de marquer des buts sur la scène continentale (14 en 6 matches), les Marseillais montrent un tout autre visage dans l'Hexagone depuis l'entame de la compétition (3 buts en 4 journées de Championnat).L'équipe marseillais a également terminé la rencontre avec 6 joueurs à vocation offensive, une option de la dernière chance difficilement renouvelable.
Pourtant, Fernandez trouve dans cette prestation-là des raisons rationnelles d'espérer.
"On peut tout de même s'appuyer sur ce type de match, explique-t-il.
Surtout au niveau de l'état d'esprit. dans les matches précédents il n'y avait aucune rigueur défensive, pas de pressing sur l'adversaire, pas de vainqueur dans les duels, bref tout ce qui est indispensable pour le haut niveau.

Là, nous avons multiplié les enchaînements offensifs, mais ç'a été rendu possible par un bon travail dans la récupération du ballon, un bel état d'esprit dans la rigueur défensive".
Reste que cette victoire va permettre à l'OM de relancer sa saison et d'acquérir la confiance indispensable pour faire une bonne saison.
L'Europe a toujours été magique au Vélodrome!!!