PSG OM 0 - 1, on va leur rentrer dedans Arthur Jorge....

OM Saison 1992/1993

 19ème journée

Parc des PRINCES

18 décembre 1992

0-1 (0-1)

PSG

MARSEILLE

 

BOKSIC (21')

FOURNIER (34')

CASONI (13'), DI MECO (18'), SAUZEE (30'), BOLI (31'), ANGLOMA (87')

Mr GIRARD

50 000

 

 

 

 

MARSEILLE

GOETHALS

BARTHEZ, ANGLOMA, DESAILLY, CASONI, BOLI, DI MECO (AMOROS 65'), EYDELIE, SAUZEE, PELE, DESCHAMPS, BOKSIC (VÖLLER 78')

 

 

PSG

JORGE

LAMA, LLACER (BRAVO 63'), ROCHE, RICARDO, COLLETER, FOURNIER, LE GUEN, CALDERARO, GUERIN (SIMBA 75'), VALDO, GINOLA

La phrase célèbre de Artur Jorge
"On va leur rentrer dedans"
la réponse de Goethals (avec l'accent Belge)
"Il a de la chance, ses joueurs vont pouvoir rentrer dedans Desailly, Casoni, Boli et Di Meco à la fois"
Basile Boli, revient sur les matchs entre l'OM et le PSG qu'il a joués à son époque, dans les années 90.
L'ex-joueur olympien insiste sur l'engagement qui était de mise dans ce genre de rencontre, comme lors du match au Parc, en décembre 92 :
"On les avait bougés, ils s’étaient chiés dessus (sic).
Avant la rencontre, quand on était sur la pelouse, Ginola m’avait dit: "Baze, il paraît que tu as un contrat sur moi ?"
Je lui avais répondu: "Tu vois, tu viens de le signer ce contrat, en bonne et due forme..." (Il éclate de rire).
Celui qui avoue qu'il n'aurait jamais pu porter le maillot du PSG, évoque une anecdote dont il était coutumier, avant chaque match face à Paris :
"Je portais des crampons, des 18, les autres disaient:
"Non, Basile ne les mets pas, sinon l’arbitre va te dire de les changer !"
Je passais derrière pour qu’il ne voie pas. C’est Carlos Mozer qui m’a montré.
Il aimait bien. Si je vous touche avec ça... (Il se marre)".