OM Olympique de Marseille

OM - Lyon 2 - 1

,
120 ans de bonheur
OM - Lyon 2 - 1 (2 - 0)
Vélodrome - 65 421 Spectateurs
Arbitre Mr Gauthier
Buts Payet (18e sp) Payet (39e) M.Dembélé (59e)

OM Mandanda (c) -Sarr , Caleta-Car , Alvaro , Amavi -Sanson puis Lopez 76e, Kamara ,Rongier puis Strootman 89e -M.Lopez puis Khaoui 87e , Benedetto puis Strootman 65e , Payet puis Germain 77e
Lille A.Lopes - Dubois - Denayer - Andersen - Y.Koné -Aouar puis Cherki 52e - T.Mendes B.Traoré puis Terrier 72e - Reine-Adelaïde puis J.Lucas 46e - Cornet M.Dembélé 76e

Dimitri Payet remonté comme une pendule a emmèné son équipe à la deuxième place, six points devant Lyon

Moussa Dembélé a fait peur à l'OM en réduisant le score puis en provoquant l'exclusion d'Alvaro Gonzalez mais l'OM porté par un public incandescent s'est imposé dans une ambiance de feu

Mais avec le talent de Payet et l'activité de Rongier, cette victoire a tout du match référence pour l'OM, devant l'affluence record au Vélodrome, L1 et coupes d'Europe confondus : 65.421 spectateurs.
L'OM a ouvert le score sur penalty après une longue interruption jusqu'au tir vainqueur de Dimitri Payet.

Payet a réussi un autre but, avec un superbe tacle défensif , pour lancer le deuxième but, qu'il a marqué lui-même après un relais avec Maxime Lopez.

L'OM a eu plusieurs balles break, mais l'OL a réduit le score par Dembélé, son neuvième but de la saison.

On a un peu tremblé avec l'expulsion d'Alvaro mais on a tenu bon!



Rudi Garcia, l'homme avec la main devant la bouche:

"Je pense qu'ils ont été meilleurs que nous dans l'envie et dans la combativité.
C'est pour ça qu'on a perdu ce match même si on a plutôt bien débuté.
Après, il y a cet épisode du penalty qui nous met derrière au score.
En deuxième période, on a été bien mieux pendant quinze minutes et on a réduit le score.
Mais ce qui me déçoit le plus, c'est qu'on n'a pas bien géré la supériorité numérique.
Mais on est une équipe jeune qui doit aussi apprendre de ce genre de match et de situation
."
André Villas:
« C'est dommage qu'on doive toujours souffrir. On a tellement contrôlé le match en fin de première période que je pensais qu'on allait marquer un troisième but pour assurer notre tranquillité. Mais c'est une très belle victoire, on a également bien joué à dix. J'ai aimé les efforts et l'ambiance. On démontre qu'on est capables de battre un concurrent direct et de bien jouer au football. J'espère que ça va continuer. »


Le mot de la fin au Président Aulas:

«Quand le bus est caillassé sur commande, pour impressionner les joueurs, c'est dommage.Bravo à Marseille d'avoir mis une pression fantastique et d'avoir conditionné les ramasseurs pour qu'ils ne donnent plus de ballons. sic
Cela n'enlève rien à l'OM qui a fait un très bon match, mais il y a de grosses erreurs d'arbitrage et une pression trop grande. Si le VAR ne fonctionne pas et si on n'est plus dans un état de droit... On ne va rien demander du tout, mais le président de la LFP était là, le directeur technqiue de l'arbitrage était là.
»

Ah on ne nous le changera pas!!!
Un Dimitri Payet de gala