OM Olympique de Marseille

Reims - OM 1 - 3



Reims - OM 1 - 3 (1 - 2)

Buts : N. Mbuku (38e) - D. Payet (41e) A. Milik (45+1e) D. Payet (76e)

Reims : P. Rajkovic - W. Faes, Y. Abdelhamid - F. Doucouré, T. Foket - Moreto Cassamã - B. Dia, D. Lopy (D. Maresic, 74e), X. Chavalerin (D. Kutesa, 87e), N. Mbuku (A. Zeneli, 74e) - E. Toure (K. Sierhuis, 64e)

OM: S. Mandanda - L. Balerdi, Álvaro González, L. Perrin (Luis Henrique, 75e) - Pol Lirola, Y. Nagatomo - F. Thauvin, P. Gueye - B. Kamara (V. Rongier, 40e) - D. Payet, A. Milik

Cette coupe de cheveux lui va beaucoup mieux!

L'OM est allé s’imposer à Reims (3-1) et a mis la pression sur ses concurrents dans la lutte pour la cinquième place, dont il s’est provisoirement emparé.

Appliqués et déterminés, les Marseillais ont livré une prestation solide, à l’image de l’Espagnol Pol Lirola, encore une fois décisif une semaine après son doublé contre Lorient (3-2).

Menés au score après un but sur corner de Mbuku (38e), les Phocéens ont réagi très rapidement pour renverser la vapeur grâce à Payet (41e) et Milik (45e+2).


En seconde période, la rencontre s’est de nouveau emballée en quelques minutes avec un tir sur le poteau du meilleur buteur champenois Dia (66e), puis l’exclusion du défenseur central Faes (69e) et enfin un nouveau but de Payet pour mettre l’OM à l’abri (76e).

Pour Jorge Sampaoli, arrivé début mars, le bilan est flatteur avec cinq victoires, un nul et une défaite.

Ce 15e succès de la saison permet à l'OM, qui totalise désormais 55 points, de grimper à la cinquième place, synonyme de qualification européenne. Lens et Rennes, qui accueillent Nîmes et Dijon dimanche, pointent respectivement à deux et quatre longueurs des Phocéens.
Jorge Sampaoli
«C'était un grand match face à une belle équipe et maintenant il faut penser à continuer ainsi.
Ça va être difficile de garder le même pourcentage de points, mais on travaille tous les jours pour trouver une identité collective.
On retrouve un peu le Payet qu'on a toujours connu sous ce maillot.
Il a une grande responsabilité et il doit être à la hauteur de ce qu'on attend de lui. Il est heureux sur le terrain, il joue avec plus d'intensité, plus de vitesse.
Il faut qu'il profite de ce moment et qu'il continue de progresser en s'appuyant sur ses qualités.
»