Caen - OM 1 - 3

Georges-Kevin Nkoudou fait une superbe saison à l'OM, avec un nouveau but à Caen.

Mais il communie aussi avec les supporters Marseillais qui n'hésitent pas à traverser la France pour encourager les Olympiens

Respect, et Merci à Georges-Kevin
Caen - OM 1 - 3 (0 - 1)

Arbitre : M. Delerue.
BUTS. Caen : Rodelin (67'). Marseille : Batshuayi (12'), Nkoudou (60'), Sarr (83').
CAEN : Vercoutre - Appiah, Yahia, Ben Youssef, Imorou - Makengo, Seube (Bessat, 61'), Féret - Rodelin, Delort, Bazile (Louis, 56').
MARSEILLE : Mandanda - Dja Djéjé, Nkoulou, Rolando, Manquillo - Isla, Diarra, Barrada (Cabella, 81') - Sarr (Silva, 88'), Batshuayi, Nkoudou (Romao, 81').
L'OM joue largement mieux à l'extérieur, loin du stade Vélodrome et de sa pression.
Victoire 3 à 1 avec une prestation très convaincante, notamment sur le plan offensif.
Avec un quatuor Sarr-Barrada-Nkoudou-Batshuayi très performant.

Caen aurait pu ouvrir le score par Bazile qui s'est vu refuser un but à la 9e minute en raison d'un hors-jeu douteux.

Puis, Batshuayi, servi par Barrada marque en force à la 12eme minute, c'était bien parti.
La goal line technology aura été nécessaire pour valider ce but, qui tape d'abord le montant puis un défenseur caennais.
Par la suite, le jeu sera très hâché avec des fautes caennaises fréquentes. Rodelin, puis Féret s'essaieront à la frappe, sans succès.
Au retour des vestiaires, les Olympiens sont de nouveau d'attaque.

Après plusieurs occasions (Batshuayi, Nkoudou), ils parviennent à trouver une deuxième fois la faille.

Nkoudou trompe habilement Vercoutre (0-2, 60').
Seulement cet avantage de deux buts ne sera que de courte durée.

Sur un coup franc, Féret trouve la tête de Rodelin, qui saute plus haut que tout le monde et trompe Mandanda (1-2, 67').

Le jeu devient de plus en plus fou entre les deux équipes, avec une occasion pour Dja Djédjé de suite après le but qui passe juste au-dessus de la barre.

Sarr viendra même alourdir le score sur une superbe volée.

L'OM remonte dans la première partie du classement.