Coupe de France 8eme Trélissac - OM 0 - 2

bet365 mobile betting app
Trélissac - OM 0 - 2 (0 - 1)
Stade Chaban Delmas à Bordeaux, Spectateurs : 16 604
Arbitre Mr Lesage

But Alesandrini 33eme, Fletcher 86eme
OM : Mandanda - Manquillo, Rolando, Rekik, De Ceglie - Isla, Romao - Alessandrini, Thauvin, Nkoudou - Fletcher.
puis Barrada 59eme, Saar, 73eme, Silva 79eme

Trélissac: Rucard - Burgho, Gnaleko, Desenclos, Gerard - Sophie, Lacroix, Chevalier - Cavaniol, Papin, Keyta
puis Dufeal 62eme, Ben tairi 79eme, Demacon 87eme
L'histoire s'est répétée comme en 2010.

Cette fois, ce n'est pas en 32e de finale mais en huitièmes que l'aventure s'arrête pour le club périgourdin, qui quitte la Coupe de France la tête haute.

Sur une pelouse bosselée et grasse et devant plus de 16 000 spectateurs, Trélissac n'a rendu les armes qu'après le but de Fletcher sur un contre (87e), une réalisation qui validait définitivement la première victoire marseillaise à Chaban-Delmas depuis 1977.

L'OM a souffert mais s'est finalement imposé (2-0) contre Trélissac (CFA) en huitième de finale de la Coupe de France.

L'OM affrontera Granville en quarts.
L'OM a ouvert le score sur un superbe but d'Alessandrini dans la lucarne à la 33eme minute
Dans les dernières minutes, Fletcher se retrouve devant Rucard mais tire à côté.

Il se rachète un peu plus tard en doublant la mise sur une belle action de Barrada à 4 minutes de la fin.

L'OM, sans génie mais capable d'accélérations déstabilisantes pour une équipe qui évolue trois niveaux en-dessous, s'est montré dangereux après une mise en route laborieuse.

Nkoudou a trouvé le montant de Rucart, (26e) et Alessandrini... la lucarne, d'une superbe frappe du gauche (34e).
Après la pause, Trélissac avait moins d'essence dans les jambes, au contraire des Marseillais, à la mainmise réelle.
Les 8emes de finale :
Saint-Malo (CFA) - Gazelec Ajaccio (Ligue 1) 1 - 2
Sarre Union (CFA) - FC Lorient (Ligue 1) 0 - 4
Granville (CFA2) - Bourg-en-Bresse (Ligue 2) ; 1 - 1 ap
Bordeaux (Ligue 1) - Nantes (Ligue 1) 3 - 4
Paris SG ( Ligue 1) - Lyon (Ligue 1) 3 - 0
Troyes (Ligue 1) - Saint-Étienne (Ligue 1) 1 - 2
Sochaux (Ligue 1) - Monaco (Ligue 1).2 - 1
Trélissac (CFA) - Marseille (Ligue 1) 0 - 2


Les Quarts
Mardi 1er et mercredi 2 Mars

Sochaux (L2) - Nantes
Saint-Etienne - Paris SG
Granville (CFA2) - OM
Lorient - GFC Ajaccio
Fletcher, le bilan
C'était les débuts de Steven Fletcher, il a pesé.
Il a bien remisé sur le but d'Alessandrini, montrant que c'est un joueur de ballon.
Avant son but, Steven avait eu deux belles situations de la tête, plus un face à face avec Rucard sur un contre joué à fond par Nkoudou qui auraient pu mettre les siens bien plus tôt à l'abri d'une éventuelle mauvaise surprise.
Il eut le mérite de marquer son premier but pour ses nouvelles couleurs.
Capable de servir de point d'appui et de dévier à bon escient le ballon de la tête, il fut aussi à l'aise dans le jeu au sol, par ses fameuses déviations de type Fletcher ou des intérieurs du pied bien dosés vers Nkoudou ou Alessandrini.
En attendant peut-être d'être associé à Michy Batshuayi, si Michel décide d'opter pour un système à deux attaquants axiaux, Stephen a montré qu'il savait être utile en solo.
Il a répondu présent à l'impact et se montra dangereux de la tête.
Encore en position dangereuse en fin de match sur un contre de Nkoudou (83e). il fut récompensé de ses efforts à la réception d'un service de Barrada (87e).
« Le terrain n'était pas facile. a-t-il expliqué après la rencontre au micro d'Eurosport. Je suis heureux de marquer ce premier but même si j'ai juste eu à mettre mon pied en opposition. Il y a beaucoup de gens qui se demandaient pourquoi je suis venu à l'OM. Mais je viens ici pour jouer. »