Guingamp - OM 2 - 0

Mandanda stoppe le penalty de Privat
Guingamp - OM 2 - 0 (0 - 0)

18022 Spectateurs Arbitre Mr Delarue
But Privat 72eme, Benezet 89eme
OM Mandanda - Manquillo, Nkoulou, Rekik, Mendy - Lemina, Diarra puis Sparagna 82eme- Alessandrini, Barrada puis Ocampos 65eme, Cabella puis Sarr 77eme- Batshuayi

Guingamp Lössl - Jacobsen, Sorbon, Kebrat, Lemaître - Coco puis De Pauw 92eme, Diallo puis Mathis 77eme, Sankharé, Benezet - Privat puis Dembelle 77eme, Briand
L'Olympique de Marseille a rechuté vendredi soir en s'inclinant à Guingamp (2-0) lors de la 4e journée de Ligue 1.

Les Bretons ont fait la différence en marquant deux fois dans les 20 dernières minutes.
Guingamp rejoint Marseille au classement avec 3 points.
Troisième défaite de l'OM

Premier succès de la saison, premiers buts et premiers points pour les hommes de Jocelyn Gourvennec avec un Briand haut de gamme..

Pour l'OM, la trève internationale va permettre à Michel de mieux prendre les choses en main..
Y'a du boulot!
Le film du match

Dès le début, l'OM démontrait sa fragilité.
Briand contraignait Diarra à un tacle par derrière dans la surface,et penalty sifflé après deux minutes de jeu.
Privat voyait sa frappe stoppée par Mandanda qui détournait sa tentative
On notait une belle frappe de Briand très remuant à nouveau plein axe, mais un peu au-dessus du but marseillais (9e).
l’OM se créait sa première véritable occasion quand Barrada décalait Batshuayi qui servait Alessandrini dont la frappe passait largement au-dessus(31e).
Et si Cabella à la passe ou à la frappe a montré de bonnes dispositions, Marseille n’a pas trouvé la solution avec beaucoup d'imprécisions dans une rencontre pourtant animée.

Après le repos, Briand décidément très entreprenant manquait de peu le cadre sur une frappe puissante (49e).
Benezet tentait un piqué de l’extérieur du pied mais Mandanda s’interposait (57e).
Briand à nouveau obligeait Nkoulou à un tacle dangereux lui valant un carton (64e).
Puis Briand encore lui effaçait deux marseillais avant de décaler Privat dans la surface (1-0, 72e).
L’OM poussait en vain et une belle frappe de Benezet en toute fin de match sonnait le glas des espoirs Olympiens(2-0, 89e).
Michel:
«On a perdu beaucoup de duels individuels, pas seulement défensifs, mais aussi pour la possession du ballon et ça a été très difficile de reprendre le contrôle du ballon. C'est quelque chose auquel nous ne nous attendions pas et au cours de cette semaine nous avons rapidement pu voir ce dont nous sommes capables en bien comme en mal. Nous savions ce qui nous attendait, nous savions que c'était une équipe physique, une équipe qui a un jeu très direct, une équipe présente sur les seconds ballons.

Alessandrini:

«Il nous a manqué un peu de tout, moi le premier.
On a eu les occasions pour marquer, on a manqué de réussite. Guingamp a fait un bon match ce soir et il va falloir se remettre vite dans le bain. La trêve internationale va couper un peu. C’est difficile, il va falloir faire plus.
«On avait bien préparé ce match.
Dès lundi, on s’est remis en question mais tous les matches cette année seront difficiles. Il va falloir donner plus dans chaque domaine si on veut gagner des matches.»