OM - Guingamp 0 - 0, triste, triste

En souvenir de Christine Valette
OM - Guingamp 0 - 0
Arbitre : M. Fautrel. Environ 38948 spectateurs.

OM : Mandanda (cap.) - Isla, Nkoulou, Rolando, Manquillo - Diarra, Romao (Rabillard 72’), Ocampos (Zambo 36’), Barrada (Porsan 90’), Nkoudou - Batshuayi. Entraîneur : Michel.

Guingamp : Lössl - Jacobsen, Kerbrat, Sorbon, Martins Pereira - Coco (Diallo 83’), Mathis (cap.), Giresse (Erding 75’), Sankharé - Briand, Salibur. Entraîneur : Jocelyn Gourvennec
L'OM a une nouvelle fois tristement échoué à domicile contre un Guingamp pourtant faiblard (0-0), dans un stade peu garni qui a fini par scander le nom de Marcelo Bielsa.

Quatre mois. L'OM n'a plus gagné au Vélodrome depuis le 13 septembre contre Bastia (4-1), et se retrouve 11e à huit longueurs de la 2e place.

Les "Bielsa !" entonnés à cinq minutes de la fin du match ont été bien cruels.

Seul point positif, l'OM étend son invincibilité à onze matches, toutes compétitions confondues.
Mais avec six nuls dans la série, il n'avance guère.
Certes l'OM avait l'excuse des huit absents, dont Cabella.

De retour d'un mois de blessure, Nkoudou n'avait pas de jus, et Ocampos, très moyen cette saison, s'est probablement gravement blessé à la cheville gauche.

Sur un contact avec Sankharé.
Remplacé par Zambo (36'). Michel a abandonné son traditionnel 4-2-3-1 pour revenir au 4-3-3 de Caen, Barrada passant à droite dans le couloir occupé par Ocampos.

Et comme Batshuayi a été décevant en pointe...


Dans un match terne, la meilleure occasion olympienne a échu à Manquillo, arrière-gauche, qui a buté sur Lössl (42').
Juste après la reprise l'OM a manqué coup sur coup trois occasions de marquer, d'abord par Zambo et Barrada, sur la même occasion (47'), puis une tête rageuse de Rolando qui s'est écrasée sur la transversale sur corner (48').

Pour forcer la décision, Michel a incorporé à la place de Romao un attaquant supplémentaire, Antoine Rabillard (74'), de l'équipe réserve, qui a disputé son premier match en pro.

Mais, malgré une tête de Isla au-dessus (81') ou une talonnade manquée de Zambo (88'), Guingamp n'a pas vraiment tremblé.

triste, triste, à oublier..