OM - Reims 1 - 0, enfin..

OM Reims 1 - 0 (0 - 0)

Arbitre Mr Rainville 20787 Spectateurs
But Batshuayi 56eme
OM Mandanda - Dja Djédjé, Nkoulou, Rekik, Mendy - Diarra, Barrada Sarr 75e- Thauvin, Alessandrini Zambo 66e- Batshuayi, Fletcher Cabella 62e
Reims Agassa - Conte Mfulu 45e, Mandi, Fofana, Turan - Oniangué, Kankava Charbonnier 75e, Devaux, Rigonato - De Préville, Kyei Bifouma 65e
Sept mois et trois semaines. L'OM gagne enfin dans un stade Vélodrome aux virages vides face Reims qui s'enfonce un peu plus vers la Ligue 2.
On a pu regouter au succès devant hélas des virages vides.

Une semaine après s'être imposée à Angers (1-0), les hommes de Passi l'ont emporté sur le même score face à Reims.
Une victoire méritée mais été acquise sur une énorme bévue de Kossi Agassa.
En manquant complètement un dégagement, le gardien togolais a permis à Michy Batshuayi de marquer.
Pour les Marseillais, ce succès symbolique et aussi bon pour le moral à deux semaines de la très attendue finale de Coupe de France (Soyons Fous!).

Ayant acquis leur maintien la semaine écoulée, les Olympiens ont joué avec beaucoup de moins pression que d'habitude.

Meux organisés sur le terrain, sereins et bien en place défensivement.
Les Rémois ont affiché de bonnes intentions, mais ils n'ont pas été en mesure de trop inquiéter Steve Mandanda.

Après le coup de sifflet de l'arbitre, les Marseillais étaient soulagés.

Les champenois dix-neuvième sont tout près de descendre à l'étage inférieur.
Franck Passi
«C’est un pas de plus. Cela aurait pu être un grand pas si on avait concrétisé les occasions de la première période. On les compte : 6, 7, 8… et pas de but. On était dos au mur et cette saison à chaque fois que cela a été le cas, les joueurs ont toujours su réagir..

A Troyes, il y aura de l’enjeu dans le dernier match de championnat car la confiance des joueurs, ça va, ça vient. Il faudra bien préparer ce déplacement afin de faire le plein de confiance pour la finale du 21 mai.
Il est possible que je préserve certains joueurs mais avec un match par semaine, les joueurs ont le temps de récupérer. J’y pense mais ce n’est pas le sujet actuellement

On prend peu de buts et on se procure beaucoup d’occasions.
On voit plus de phases de jeu intéressantes mais sans les concrétiser on ne peut pas accroître notre confiance. Il y avait de la place pour marquer plus et plus tôt. Je n’oublie pas les occasions rémoises mais son nous avions concrétisé nos premières occasions, il y aurait pu avoir un feu d’artifice en seconde mi-temp

Steve Mandanda, la Der?:

"Mon dernier match...on verra... Comme souvent il y a beaucoup de bruits. Après, plus on va dans les saisons, plus on se rapproche de mon départ. Aujourd’hui on ne sait pas, sans faire de langue de bois, même si plus ça va, plus ça se rapproche de la fin..."
OM - Reims, dernier match de Steve au Vélodrome avec l'OM?