OM - Toulouse 1 - 1, oh bonne mère!

OM - Toulouse 1 - 1
ArbitreMr Miliot, Spectateurs : 41.080
Buts Ben Yedder (55e), Somalia (75e, csc)

OM : Mandanda –Manquillo, Rolando puis Alessandrini 62e, Rekik, Mendy – Isla, Diarra puis Barrada 45e- Cabella puis Thauvin 86e, Nkoudou – Fletcher, Batshuayi -

Toulouse : Lafont – Somalia, Diop, Spajic, Moubandje – Didot puis Sirieix 86e, Doumbia puis Trejo 78e, Akpa-Akpro puis Bodiger 71e, Blin– Braithwaite, Ben Yedder
Le cul par terre, la tête en bas,
la bonne mère y est allé encore de sa larme!
Le TFC a plié sans rompre en cette première mi-temps au Stade Vélodrome, avec des Olympiens qui ont eu un nombre incalculable d'occasions
Mais ils ont à chaque fois buté sur un incroyable Alban Lafont, le jeune gardien toulousain, décisif face à Michy Batshuayi, Rémy Cabella et Mauricio Isla, notamment.

Il a fait preuve d'une grande maturité, malheureusement pour l'OM.
Un véritable festival d'occasions manquées:
Batshuayi contrée (15e, puis une tête de Rekik (19e),puis une superbe frappe de Cabella brillant en première mi-temps (26e), encore Batshuayi (29e), un raid de Nkoudou (40e) irrésistible, et un numéro de Cabella pour Isla, contrée par Lafont (41e).

Toulouse avait aussi des occasions, Didot (2e), Ben Yedder (29e) voir Doumbia (33e) étaient tout aussi malchanceux dans leurs tentatives et n’ont pas su profiter pleinement des nombreuses contre-attaques facilitées par une défense marseillaise un peu à la limite.
Heureusement Mandanda!
A la mi-temps, on notait la sortie de Lassana Diarra, remplacé par Abdelaziz Barada.

Lassana sorti pour coaching, des fois, on ne comprend pas tout.


Après le repos, une contre-attaque victorieuse de Ben Yedder et Toulouse ouvrait le score, et l'OM était à deux doigts de boire la tasse.
D'autant plus que Cabella et Nkoudou baissaient d'un ton.

Lafont faisait sa seule erreur de la rencontre en relachant un centre de Manquillo

Et Fletcher, bien malheureux jusque là trouvait le cadre après une partie de flipper avec Somalia
Mandanda allait sortir le grand jeu pour sauver son camp à la "Banks" sur une frappe de Bodiger puis de Trejo.
Mandanda Plus Plus
1 à 1, on n'avance pas
Depuis la réception de Bastia, le 13 septembre, pas une victoire au Vélodrome.

Mais ce championnat est si serré que l'OM n'est pas distancé, avec sept points de retard sur le podium et un match en retard à disputer chez le Gazélec dans trois jours.

Le TFC, lui reste sur six défaites et trois nuls.

Pascal Dupraz, absent du banc de sa nouvelle équipe à cause d'un malaise intervenu ce samedi, a encore du pain sur la planche.