OM - Troyes 6 - 0, belle première pour Michel

Le but de Lassana Diarra
OM - Troyes 6 - 0 (1 - 0)
Stade Vélodrome 54056 Spectateurs Arbitre T .Chapron
Buts Barrada 19e, Diarra 47e, Batshuayi 56e,89e Ocampos 63e, Alessandrini 88e
OM Mandanda - Manquillo, Nkoulou, Rekik, Mendy- Lemina, Diarra puis Sparagna 65e, Barrada puis Ocampos 59e, - Alessandrini, Batshuayi, ,Cabella puis Sarr 76e
Troyes - Petric - Martins-Pereira, Koné puis Nivet 58e, Saunier, Karaboué - Ayasse puis Perrea 68e, Pi, Darbion, Camus, Court puis Othon 33e- Jean
Un but, une passe décisive. Abdelaziz Barrada s’est montré décisif ce dimanche soir au Vélodrome. Titularisé pour la deuxième fois cette saison, il a d'abord ouvert le score sur un centre de Mendy repris dans un premier temps par Batshuayi. Le meneur a ensuite servi Lassana Diarra sur corner en trouvant intelligemment le milieu de terrain à 25 mètres. Barrada est sorti (59e) en se tenant la cuisse droite, qui était déjà bandée.

Dès le coup d'envoi, les Marseillais prennent le contrôle du match et sont dangereux par
Barrada (4e) et Alessandrini (7e).
Les Troyens finissent par craquer. Mendy centre pour Batshuayi qui trouve la transversale. Barrada a bien suivi et ouvre le score de la tête (1-0, 19e).

Ensuite, les Troyens tentent à leur tour : Nkoulou dévie maladroitement un centre de Camus et permet à Darbion de frapper en manquant légèrement le cadre (25e).
Mais ce sont bien les Marseillais qui dominent à l'image de la dernière occasion avant la mi-temps. Alesandrini centre dans la surface où Batshuayi et Barrada se gênent alors que Petric était seul (38e).

À la reprise du jeu, l'OM reprend très fort : Barrada centre en retrait vers Diarra.
Frappe fantastique d'une vingtaine de mètres et but (2-0, 47e), du grand art.
Le Vélodrome fête ses joueurs et Michel apprécie.
Puis Batshuayi sur une action solitaire de grande envergure se faufile dans la défense adverse avant de marquer d'une frappe croisée imparable (56e, 3-0).

Ocampos, qui vient de rentrer à la place de Barrada (59e) effectue un ciseau acrobatique impressionnant (4-0, 63e).

Puis Troyes craque.

Alessandrini est plus prompt que Batshuayi, qui avait réussi à effacer Petric, pour marquer (5-0, 88e) . Dans la foulée, Batshuayi s'offre un doublé qui conclut le feu d'artifice olympien.

Grâce à cette victoire, les Phocéens font un bon dans le classement : ils quittent la zone de relégation pour la 13e place (3 points) à un point

Lien Vidéo des buts de la rencontre