OM Olympique de Marseille

OM - Salzbourg 2 - 0

OM - Salzbourg 2 - 0 ( 1 - 0)
Vélodrome 62328 Spectateurs Record battu
Arbitre William Collum (Ecosse)
But Thauvin 15e Njie 62e
OM
Pelé - Sarr, Rami , Luiz Gustavo, Amavi - Lopez puis Njie 57e, Sanson- Thauvin puis Germain 80e, Payet, Ocampos puis Anguissa 51e- Mitroglou.
Salzbourg
Walke - Lainer, Ramalho, Caleta-Car, Ulmer - Haidara puis Yabo 80e, Samassekou, Wolf puis Schlager 67e, Berisha - Hwang puis Guldbrandsen 59e, Dabbur.
L'OM s'impose 2 - 0 et prend une option pour la finale avant le match retour la semaine prochaine en Autriche !!!

Un but de Thauvin de la tête sur un coup-franc millimétré de Payet, et un autre de Njie sur un caviar du même Payet

Dans une ambiance de folie.

Les Olympiens se sont battus jusqu'au bout avec le soutien d'un public chaud bouillant

Dans l'autre demi-finale, Arsenal a concédé un match nul face à l'Atlético de Madrid (1-1).
L' OM a su marquer sur son premier temps fort.
Sur un coup franc, Payet a trouvé Thauvi au second poteau, qui a ouvert le score de la tête en profitant de la sortie manquée de Walke, avec une petite mimine involontaire au passage

Premier but à la défense du Red Bull au bout du troisième match (1-0,0-0 en poules).
Salzbourg, a été dangereux par Dabbur (26')et Lainer, très bon, qui s’est joué dela défense marseillaise avant d’adresser une frappe captée par Yohan Pelé (29').

Un Pelé à géométrie variable, fébrile sur ses dégagements, et efficace sur les tirs autrichiens.

Avec un Gustavo haut de gamme qui rassurait une défense olympienne qui en avait bien besoin.

Au début de seconde période, on a souffert sur une sortie à haut-risque de Pelé (48'), une faute de Maxime Lopez sur Lainer dans la surface qui aurait pu mériter un penalty (53') et enfin une frappe de Wolf claquée par Pelé (53').

Ocampos, victime d’un coup à un genou a été remplacé par Anguissa (52'), puis Rudi Garcia a ajusté le tir en faisant entrer Njie à la place de Lopez pour occuper le côté gauche.

Bonne réussite et joli coup de poker.. Beau contrôle orienté, Njie a joué un une-deux avec Payet, qui l’a resservi quelques secondes plus tard. et but d'une frappe précise.

Un poteau sauvait Pelé, le Vélodrome tremblait mais le 2 - 0 est annonciateur d'un bel avantage avant le déplacement en Autriche
Rudi Garcia.
"C'est un bon résultat. On voulait gagner, c'est fait. Le faire sans prendre de but était une bonne idée",

"On sait qu'on n'est pas encore qualifié. On ira là-bas pour marquer au moins un but et pour gagner. Il faudra montrer qu'on mérite d'aller en finale. Il faut rester humble, rien n'est fait".
L'Ambiance Formidable du Vélodrome
Rudi Garcia.
"J'ai aimé le Vélodrome.
Si on peut amener tout le monde en France pour la finale, ce serait magnifique. Mais pour l'instant, on n'y est pas encore
".