OM Olympique de Marseille

OM Salzburg 0 - 0 Europa League 2017/2018

OM - Salzburg 0 - 0
Arbitre Aleksei Kulbakov (Bielorussie)
23 865 Spectateurs

OM : Mandanda - Sarr, Rami, Rolando, Sakai -Zambo Anguissa ,- Luiz Gustavo (c) -M.Lopez, Sanson puis Payet 67e , Ocampos -
Njie puis Germain 75e

Salzbourg : Walke (c) -Lainer, Paulo Miranda, Caleta, Car - Ulmer ,Samassékou , Berisha - Haidara puis Leitgeb 76e,- Schlager, Gulbrandsen puis Hwang 58e, Dabbur.
Un insipide 0-0 contre Salzbourg a suffi à l'OM pour assurer sa qualification en 16e de finale d'Europa League.

Triste comme un jour sans fin...

L'OM serait même passé en cas de défaite suite au nul entre Vitoria Guimaraes et Konyaspor (1-1)
Mais pas de quoi pavoiser!

Adil Rami et Bouna Sarr auront été les seules satisfaction phocéennes.

Bon pas la peine de commenter plus

Rudi Garcia après la rencontre

«On a fait un match sérieux et solide face à une équipe qui pouvait se lâcher. Salzbourg mérite sa première place et l’OM mérite de se qualifier. Il n’y a pas plus de chances de se qualifier en finissant premier ou deuxième même si on se déplace au retour. Après les deux tours de qualification, on a accédé aux poules et l’objectif était d’en sortir. On l’a fait. Aujourd’hui, il faut vite récupérer car il y a un gros match dimanche.
«On a manqué de justesse technique et de tirs. On a sollicité le gardien adverse et il a été bon. Le seconde période a été meilleure mais on attaqué avec moins de joueurs, les latéraux sont moins montés… Quand un nul suffit, on ne part pas la fleur au fusil.
«Je ne suivais pas l’autre match, de toute façon, cela ne dépendait que de nous. Je félicite les 23000 spectateurs. Il faudra une affiche pour remplir le stade. Ce sera le cas quel que soit l’adversaire.
«Je souhaite pour les 16es de finale ne pas aller loin en déplacement car le match retour aura lieu trois jours avant le clasico. Il y a quatre équipe italiennes au tirage… On verra !
«J’ai titularisé Njie car on besoin d’un joueur capable d’aller dans le dos de la défense, de prendre la profondeur et la verticalité. Il aurait pu tirer plus. J’ai apprécié sa prestation, comme Payet et Germain. Sarr a également fait une grosse partie.»
«Thauvin n’est pas moins bien qu’avant Metz ou Guingamp mais on l’a laissé souffler.»


Du beau monde pour les seizièmes