OM Olympique de Marseille

Lille OM 3 - 0

Lille OM 3 - 0
Arbitre : Mikael Lesage
Buts : Pepe (65e s.p.) et Bamba (86e s.p. et 89e) pour Lille
Lille: Maignan - Celik , Dabila , Jose Fonte , Ballo-Toure - Ikone , Xeka , Thiago Mendes - Pepe puis Magalhaes 90e, Remy puis Leaoa 78e, Bamba
OM: Mandanda - Bouna Sarr , Kamara, Luiz Gustavo, Sakai - Strootman, Thauvin , Sertic puis Lopez 87e - Radonjic, Germain puis Mitroglou 67e -Ocampos puis Payet 67e
Après une première période sans intêret, Lille a élevé son niveau de jeu et l'OM a sombré.

On dira que le premier penalty fut discutable....

Avec cette victoire 3 à 0, le LOSC prend la deuxième place du classement.

L'OM (6e) rechute après sa victoire contre Strasbourg (3-2).
Pépé, toujours brillant, a provoqué deux penalties.

Il a marqué le premier avant de laisser Bamba transformer le second qui s’offrira même un doublé après un débordement de Ballo Touré sur l’aile gauche.

Pépé homme du match, a commencé en enrhumant Sakaï, mais sa frappe a été contrée par la défense olympienne.

Sa vitesse a mis à mal la défense olympienne et lui a permis de s’offrir plusieurs opportunités.

À la 37e minute, il a tiré un coup franc bien placé, mais son tir a été contré par le mur olympien.
À la 63e minute, il a provoqué et transformé un penalty qui a permis à son équipe de mener 1-0, puis il a provoqué un second penalty à la 85e minute qui a permis à Bamba de porter le score à 2-0.

Bamba a mis le troisième but après un débordement de Ballo Touré sur l’aile gauche.


L'OM (6e) rechute après sa victoire contre Strasbourg (3-2).

Inquiétant avant d'affronter Limassol en Ligue Europa.
Rudi Garcia

"L'addition est lourde. Tant qu'on a été dans notre plan de jeu, c'est-à-dire bien défendre et ne pas laisser d'espaces, on n’était pas spécialement en danger, a-t-il analysé en conférence de presse. Le problème, c’est qu’il aurait fallu marquer les premiers. On a eu les situations pour le faire. On a eu assez de ballons pour marquer et confirmer notre plan de jeu. Après, ça devient compliqué quand Lille mène au score et qu’on est obligé de s’ouvrir, parce qu’on sait qu’ils vont vite et qu’ils excellent dans les contres. C’est exactement ce qu’il s’est passé ensuite."