OM Olympique de Marseille

Josip Skoblar, l'Aigle Dalmate


Extraits du reportage Bein Sport, il était une fois l'OM
(Réalisation Bilal Bouazzouni Bein Sport tout droit réservé)
Bon Anniversaire, Josip, l'Aigle Dalmate
Né le 11 mars 1941 à Privlaka, Josip a fêté ses 80 ans...

Un extraordinaire attaquant à la classe exceptionnelle qui atteignit son sommet à l'OM.

Jeu de tête, détente, frappes brossées des deux pieds, Josip avait tous les atouts dans son jeu, y compris un sacré tempérament de gagneur.

But exceptionnel de Josip à Saint-Ouen le 10 Juin 1971
SKOBLAR (Josip).

Josip fut international yougoslave (32 sélections pour 11 buts) et évoluà à Zadar puis à l'OFK de Belgrade à partir de 1959.


Josip participa à la Coupe du Monde au Chili en 1962 à tout juste 21 ans.

Il partit ensuite à Hanovre en 1966.
Josip Skoblar arriva au cour de la saison 1966/67 et débuta à Valenciennes un 18 Décembre pour y marquer son premier but et y recolter son premier avertissement (Tout un symbole).
Il marqua 13 buts cette saison là mais retourna à Hanovre qui l'avait prété à l'OM.


Il rejoint définitivement l'OM et Roger Magnusson à la mi-saison 1969/70 au cours de laquelle il inscrira à nouveau 13 buts, puis il explosa tous les compteurs en 1971 donnant le titre à l'OM avec 44 buts réussis, record battu toute catégorie confondue.

Magnusson était un dribbleur altruiste, mettant son art au service de l'équipe, et surtout de Josip.
En six saison à Marseille, Josip, ce félin aux tirs et aux jaillissements irrésistibles, a marqué cent cinquante et un buts en Championnat, grand buteur d'une équipe qui marqua l'histoire Olympienne, rejointe plus tard par celle qui gagnera la Champion's League en 1993.

J'ai le souvenir d'un match exceptionnel à Saint-Ouen où l'OM s'imposa 4 à 3 après avoir mené 4 à 0 et Josip réussit un but comme il savait le faire en fouettant le ballon de son extérieur du pied droit, une pure merveille.

On disait toujours qu'il y avait deux catégories de spectateurs : ceux qui ont vu jouer Skoblar et les autres... qui ne pourront jamais le regretter assez.

C'est une formule pour Josip qui fut à coup sûr, avec Jean-Pierre Papin, le plus flamboyant attaquant qu'on ait vu à l'OM, avec une pensée quand même pour Gunnar Andersson.

Le Duo infernal Magnusson Skoblar permit à l'OM de remporter le doublé contre Bastia au Parc des Princes, Josip profitant des centres de Roger et marquant le deuxième but de la tête, offrant la Coupe et le Doublé à l'OM.

Comme Gunnar Andersson, les Buteurs ne meurent jamais, Josip fut pendant longtemps avec Roger le Roi du Vélodrome et le bruit de sa frappe fouettée hante encore les rectangles des surfaces de réparation du Vélodrome.



Aujourd’hui, Josip bon pied bon œil vit chez lui, en Croatie  !