Les Maillots de l'OM Version Merchandising
Peuchères, Oh Pauvres de nous!

Caen en blanc au lieu du rouge et bleu, l'OM en bleu et noir au lieu du blanc, les obligations du Merchandising
Voyons ce qui se disait en 2011 pour les trois maillots de l'OM
A l'époque, les couleurs étaient celles des girelles


Le maillot third de l'OM déchaîne les passions.
On l'aime ou on le déteste.
Et ceux qui le détestent, se font entendre.
Pour répondre à vos interrogations sur le maillot orange, nous avons rencontré Sylvain Vachier, Responsable Marketing Produits OM et Cyril Astier, Club Marketing adidas.
Pourquoi L'OM se doit d'avoir un troisième maillot ?
Sylvain Vachier (Responsable Marketing Produits OM) :
Réglementairement, nous devons avoir un troisième maillot au style différent des deux premiers mais aussi différent de celui des arbitres et de tout autres intervenants autour d'un terrain de football. C'est aussi un moyen de proposer à nos supporters un troisième choix de tunique très différent. Avec trois maillots aux couleurs et aux styles distincts, cela permet aux fans de se retrouver dans l'un des trois choix.
Cyril Astier (Club Marketing adidas) : Il y a deux raisons. L'une est sportive 'sic' et réglementaire. Elle est dictée par les institutions comme l'Uefa qui nous demande d'avoir un maillot clairement distinct des deux autres. L'autre est commerciale. Le modèle économique d'un club de football repose aujourd'hui sur des recettes de merchandising.
L'OM étant un club leader, l'OM a une maîtrise du merchandising que beaucoup d'autres clubs en France nous envient.
Cela passe par un troisième maillot.

Au point de vue couleurs, c'était quand même plus sympa en 1970/1971 surtout avec Magnusson et Skoblar