OM Olympique de Marseille

Racing OM 2 - 1, la D2 pour la première fois

30ème journée Parc des PRINCES
29 mars 1959
RACING OM 2-1 (1 - 1)
Buts OLIVER (31' s.p.) UJLAKI (37' s.p.), BOLLINI (90')
Arbitre Mr HARZIC 6 063 Spectateurs
OM FISCHBACH, GRANSART, MOLLA, RAMON, OLIVER, ESCHMANN, HEDIART, TOURE, TILLON, ALAUZUN, CHICHA
RACING VARINI, LELONG, BOLLINI, MARCHE, TIBARI, SENAC, GRILLET, UJLAKI, PILLARD, CISOWSKI, SADAT
L'O.M. battue à Paris est définitivement condamné, il est dernier et jouera en Deuxième Division pour la première fois de son histoire.

Le R.C. Paris a été moins mauvais qu'un O.M. vraiment trop pauvre en attaque.

Il dut son succès à l'ardeur offensive de Bollini, qui marqua le but vainqueur pour son club... à la 92eme minute.
Ujlaki inscrivit le penalty égalisateur alors que Célestin Oliver avait ouvert le score peu avant de la même façon.
Bassidiki Touré aura été la grande et seule révélation de la saison.

Son fils, José, allait s'illustrer avec le FC Nantes et fut surnommé le Brésilien Français à la suite de ses exploits en finale de la coupe de France 1983.
Saby Zaraya fut particulièrement vindicatif contre l'arbitre qui avait laissé jouer trop d'arrêts de jeu à son goût.

Mais cela ne change rien à l'affaire.