OM Olympique de Marseille

OM - Guingamp dimanche 21h, Breizh en Provence

Sommaire
OM - Guingamp c'est dimanche à 21h.
Fredy Fautrel sera l'arbitre du match
Erding a été engagé par Guingamp, sera-t-il qualifié?

On peut se rappeler que l'année dernière, en gagnant 1 à 0 sur un but de Gignac à Guingamp, l'OM de Bielsa avait lancé sa saison.

Avec le souvenir aussi des Olympiens de Didier Drogba qui, en 2004, avaient condamné leurs adversaires guingampais à la D2.
Signe du destin quand on sait que Magic Didier jouait la saison précédente dans les Côtes d'Armor.

C'est Steve Marlet qui avait inscrit les deux buts Marseillais, Drogba n'avait pas osé.
L'année d'avant, il était venu malmener l'OM au Vélodrome pour un sec deux à zéro avec Florent Malouda.

Provence face à Bretagne, 12 ans après.
Certes, Guingamp n'a pas la renommée Rennaise, mais ce petit club de DRH se rendit célèbre en 1973 en atteignant les 8eme de finale de la Coupe de France.Tour à tour, Laval, Brest, Le Mans et Lorient avaient été vaincus par la fougueuse équipe bretonne qui perdit finalement contre Rouen.

Cinq ans plus tard, les amateurs auront gravi tous les échelons pour accéder à la Deuxième Division (saison 1977-1978), avant d'atteindre la Ligue 1 en 1995 et de disputer une finale en 1997 et la perdre aux tirs au but face à Nice.

Lors de leur montée en Première Division, les Guingampais avait affronté l'OM qui venait d'être rétrogradé en Division 2 suite à l'affaire VA/OM.


L'occasion pour le chevelu Barthez d'y rencontrer Guivarc'h, deux futurs Champions du Monde trois ans plus tard.
Un peu d'histoire

Noël Le Graët accéda au poste de président du club le 3 juin 1972à tout juste 30 ans alors que le club était en Division supérieure régionale avec un entraîneur-joueur de seulement 22 ans : Sylvestre Salvi.

La saison 1972-1973,le club parvient en huitième de finale de la Coupe de France en battant quatre pensionnaires de Division 2.
Le Stade brestois à l'occasion du 7e tour, le 7 janvier 1973 devant 4 549 spectateurs, les Guingampais battent les Finistériens 2-1 (doublé de Michel André puis Le Mans 4-2 (triplé de Michel André, but de Sylvestre Salvi), le FC Lorient 2-1.
Les Guingampais se font éliminer par le FC Rouen.

En 1974, les Guingampais retrouvent la Division d'Honneur.

En 1976, avec Daniel Druda, l'En Avant atteint les seizième de finale de la Coupe de France et manque de peu la qualification face à Lille (défaite 2-1) et accède en Division 3 (CFA renommé à l'époque).

En 1977, avec six titulaires (Bernard Reyt, Joël Anthoine, Sylvestre Salvi, Yvon Schmitt, Yvan Le Quéré et Hervé Le Coz) de l'épopée Coupe de France,l'En Avant de Guingamp, monte en Division 2.

La L1, ce sera en 1995 après avoir affronté l'OM (voir plus haut).

Depuis sa montée en Ligue 1, l'En Avant de Guingamp y obtient son meilleur classement en 2003, avec une septième place.

À son palmarès figurent deux Coupes de France, remportées en 2009 et en 2014, et la Coupe Intertoto en 1996.

Enfin, l'En Avant de Guingamp dispute trois campagnes européennes dans son histoire :

la Coupe UEFA 1996-1997, la Ligue Europa 2009-2010 et en 2014-2015.
Au cours de cette dernière épreuve, le club atteint les seizièmes de finale, sa meilleure performance européenne.

L'En Avant de Guingamp est présidé par Bertrand Desplat depuis 2011, et entraîné par Jocelyn Gourvennec depuis 2010.

En tout cas, malgré l'éloignement, la Bretagne et la Provence ont toujours eu des rapports de fraternité.
Avec du blanc, du bleu, du rouge et du noir (et qu'on ne nous change pas les couleurs!)..