OM Olympique de Marseille

Roger Magnusson, le Sorcier du Dribble

MAGNUSSON (Roger).
Né le 20 mars 1945 à Monsteras.
L'un des plus fabuleux dribbleurs de l'histoire du football dont la renommée eut sans doute égalé celle d'un Matthews ou d'un Garrincha s'il avait appartenu à une sélection nationale plus prestigieuse.
Formé à Aatvidaberg, acquis par la Juventus de Turin puis passé à l'O.M. en 1968, il s'y montra irrésistible jusqu'en 1974.
Devenu réserviste à l'arrivée de Keita, il finit sa carrière française au Red Star (74-75), lui qui avait enchanté les foules et mystifié des dizaines de défenseurs par son dribble magique.
Roger Magnusson débuta un soir du mois d'Aout au Vélodrome dans un match amical contre Toulon (3 0).
Dès qu'il reçut son premier ballon, le public comprit à qui il avait affaire et fut emerveillé par son dribble magique et ses centres délivrés sur la tête du puissant Joseph Yagba Maya.
Cette année-là, Roger fut blessé en début de saison, l'OM se retrouva dernier, Marcel Leclerc limogea Domergue l'entraineur et nomma Mario Zatelli qui sut utiliser à merveille son suédois diabolique qui porta l'OM à Colombes où il s'imposa contre Bordeaux en Finale de la Coupe de France 1969.
C'était le premier titre depuis 1948 et celà fit grand bruit sur La Canebière.
Roger Magnusson dans un autre style rejoignait l'autre Suédois Gunnar Andersson dans la légende.
C'est à l'arrivée de Josip Skoblar que Roger s'imposa définitivement car il fut le complément idéal de l'Aigle Dalmate, délivrant des centres magiques pour l'extraordinaire buteur croate.
Magnusson rendait fou ses défenseurs qui ne savaient où donner de la tête, et après les avoir embarqué dans des dribbles magiques, ses centres étaient des offrandes pour Josip.
Le Duo infernal permit à l'OM de remporter le doublé contre Bastia au Parc des Princes, le pauvre arrière gauche Bastiais Tosi se rappelle encore des tours de sorcellerie de Roger qui délivra les centres pour les buts de Didier Couecou et Josip Skoblar.
L'arrivée de Salif Keita et la règle des Deux étrangers (on était loin à l'époque des équipes cosmopolites d'aujourd'hui) va réleguer Roger sur le banc de touche en 1973 et effectuer une cassure dans sa carrière à à peine 28 ans.
L'OM va aussi le payer en réalisant une saison moyenne et en laissant le titre à Nantes et la Coupe à Lyon après un épisode tumultueux entre Josip Skoblar et le redoutable futur sélectionneur de l'Equipe de France Raymond Domenech.
Salif Keita et Josip Skoblar ne sont pas complémentaires et Roger ronge son frein.
L'année suivante, il sera éblouissant contre Cologne mais l'OM va changer son équipe et recruter les Brésiliens Jairzinho et Paulo Cesar.
Roger Magnusson rejoindra le Red Star et Josip Skoblar retournera dans sa Dalmatie natale d'où il reviendra plus tard pour diriger l'OM avec Yvan Markovic.
Pour Roger, la belle aventure se terminera tranquillement, mais le Garrincha suédois aura longtemps illuminé le carré vert du Vélodrome.
Roger a été fêté avec Les vainqueurs du doublé 1972, invités par l'Amicale des Anciens lors du match OM Metz fin 2007.