OM Olympique de Marseille

OM, Saison 2014/2015, Bielsa aux commandes

Président Vincent Labrune,
Marcelo Bielsa aux commandes
Adjoint Diego Reyes,
Préparateur physique, Jan Van Winckel
Entraineur des gardiens, Stéphane Cassard.
Effectif
Mandanda, Samba, Fabri
Mendy, Dja Djedje, Fanni, Sparagna, N'Koulou, Morel, Romao, Aloé
Imbula, Lemina, Payet, Thauvin, Porsan-Clemente, Bangoura, Alessandrini, Barrada, Lopez, Gignac , A.Ayew, Batshuayi, Ocampos, Omrani, Boutobba,
Equipe type: .Mandanda - Fanni, Romao, J.Morel - B.Dja Djedje, Imbula, B.Mendy - Thauvin, Payet, A.Ayew - Gignac
Marcelo Bielsa a dirigé son premier entraînement le mardi 24 Juin en fin d’après-midi.
Il a donné ses premières orientations techniques.
«Il convient de maîtriser les temps de jeu. Vous effectuez des exercices de mémorisation, et de coordination.
Concentrez-vous ! Ces situations, vous les retrouverez dans les jeux plus tard, dans les matches aussi.
Trouvez le bon équilibre entre la passe et la course !
Tout est synchronisation.
»
N'Koulou, Imbula, Lemina, Mandanda, Gignac, A.Ayew, Payet, Mendy, Romao, Morel, Thauvin
Classement 2014/2015 Toutes les rencontres de l'OM saison 2014/2015 en détail

L'OM termine à la quatrième place après avoir occupé le fauteuil de leader une bonne partie de la saison.
ça va coincer à partir d'une défaite contre Caen 2 à 3 au Vélodrome.
Mais Bielsa va laisser une marque indélibile aux phocéens.
1e journée - Samedi 9 août 2014 Bastia - OM 3 - 3
2e journée - Dimanche 17 août 2014 OM - Montpellier 0 - 2
3e journée - Samedi 23 août 204 Guingamp - OM 0 - 1
4e journée - Vendredi 29 août 2014 20h30 OM - Nice 4 - 0
5e journée - Dimanche 14 septembre 2014 Evian TG - OM 1 - 3
6e journée - Samedi 20 septembre 2014 OM - Rennes 3 - 0
7e journée - Mardi 23 septembre 2014 Reims - OM 0 - 5
8e journée - Dimanche 28 septembre 2014 OM - Saint-Etienne 2 - 1
9e journée - Samedi 4 octobre 2014 Caen - OM 1 - 2
10e journée - Dimanche 19 octobre 2014 OM - Toulouse 2 - 0
11e journée - Dimanche 26 octobre 2014 21h Lyon - OM 1 - 0
12e journée - Dimanche 2 novembre 2014 OM - Lens 2 - 1
13e journée - Dimanche 9 novembre 2014 PSG - OM 2 - 0
14e journée - Dimanche 22 novembre 2014 OM - Bordeaux 3 - 1
15e journée - Vendredi 28 novembre 2014 OM - Nantes 2 - 0
16e journée - Mardi 2 décembre 2014 Lorient - OM 1 - 1
17e journée - Dimanche 7 décembre 2014 OM - Metz 3 - 1
18e journée - Dimanche 14 décembre 2014 Monaco - OM 1 - 0
19e journée - Dimanche 21 décembre 2014 OM - Lille 2 - 1
20e journée - Vendredi 9 janvier 2015 Montpellier - OM 2 - 1
21e journée - Dimanche 18 janvier 2015 OM - Guingamp 2 - 1
22e journée - Vendredi 23 janvier 2015 Nice OM 2 - 1
23e journée - Samedi 31 janvier 2015 OM - Evian TG 1 - 0
24e journée - Samedi 7 février 2015 Rennes - OM 1 - 1
25e journée - Vendredi 13 février 2015 OM - Reims 2 - 2
26e journée - Dimanche 22 février 2015 Saint-Etienne - OM 2 - 2
27e journée - Vendredi 27 février 2015 OM - Caen 2 - 3
28e journée - Vendredi 6 mars 2015 Toulouse - OM 1 - 6
29e journée - Dimanche 15 mars 2015 OM - Lyon 0 - 0
30e journée - Dimanche 15 mars 2015 Lens - OM 0 - 4
31e journée - Dimanche 5 avril 2015 OM - PSG 2 - 3
32e journée - Dimanche 12 avril 2015 Bordeaux - OM 1 - 0
33e journée - Vendredi 17 avril 2015 Nantes - OM 1 - 0
34e journée - Vendredi 24 avril 2015 OM - Lorient 3 - 5
35e journée - Vendredi 1er mai 2015 Metz - OM 0 - 2
36e journée - Dimanche 10 mai 2015 OM - Monaco 2 - 1
37e journée - Samedi 16 mai 2015 Lille - OM 0 - 4
38e journée - Samedi 23 mai 2015 OM - Bastia 3 - 0
Matches amicaux

Samedi 19 juillet
Seekirchen (Autriche) : OM Bayer Leverkusen 4 - 1

Mercredi 23 juillet
Stade Gabriel-Montpied, à Clermont-Ferrand : OM - Benfica 2 - 1

Dimanche 27 juillet :
A Albertville, OM - Willem II (Hol) 5 - 0

Mercredi 30 juillet :
Bari (Ita) - OM 1 - 1

Samedi 2 août :
OM - Chievo Verone (Ita) 3 - 1
L'OM marche sur l'eau durant les matches aller, après avoir chuté contre Montpellier au Vélodrome lors de la deuxième journée..

Huit victoires consécutives et un jeu flamboyant.

La défaite injuste à Lyon freine les ardeurs Marseillaises.


L'OM s'impose contre Lens ensuite, mais le choc au Parc des Princes va être un tournant de la saison.
Le PSG a donné une leçon de réalisme à l'OM, et les Marseillais regretteront amèrement de ne pas avair converti les occasions d'un premier quart d'heure de folie où ils dominèrent des Parisiens par leur pressing éffreiné.

Mais Lucas profita de la naîveté de Mendy, avant que Cavani ne porte l'estocade en fin de match.

Dommage, dommage...
Nouvelle fête au stade Vélodrome ce dimanche soir. Les Phocéens s'imposent face à Bordeaux (3-1) et célèbrent après une sacrée débauche d'énergie un retour sur la première place de Ligue 1.

Le PSG l'avait prise vendredi - suite à sa victoire à Metz (3-2) - mais l'OM tient à sa première place. Et, comme souvent cette saison, le succès est celle d'une équipe qui ne lâche rien, qui n'en finit plus d'attaquer et qui est justement récompensée.

Menés au score (55e) sur un but de Touré, les Marseillais n'ont pas lâché : Lemina, Gignac et Batshuayi ont conclu le spectacle,

Et ça continue contre Nantes, 2 à 0, ça plane pour l'OM.

A Lorient, l'OM est freiné (1 à 1), mais bat Metz 3 - 1 et conserve sa première place.
Défaite à Monaco mais la victoire face à Lille assure le titre honorifique de Champion d'Automne.

Grâce à des buts de Roux contre son camp (32') et Batshuayi (69').

Et un superbe Mandanda, décisif depuis le début de saison.
2015 démarre mal, défaite à Montpellier et élimination à Grenoble (CFA)

Mais au Vélodrome, avec difficultés, l'OM s'impose face à Guingamp 2 à 1.

A nouveau, un déplacement pas réussi; 1 - 2 à Nice, l'OM piétine puis se reprend sans la manière face à Evian 1 à 0..
L'OM réussit le nul à Rennes 1 à 1 avec un but de sa nouvelle recrue Ocampos.

Le nul concédé à Reims (2 - 2) à la dernière minute au Vélodrome n'arrange rien.

L'OM n'avance plus en 2015.
Le nul à Saint-Etienne 2 à 2 grace à deux buts de Batshuayi relance un peu l'OM qui a encore encaissé un but dans les arrêts de jeu.

Mais c'est Caen l'équipe en forme du moment qui vient crucifier l'OM au Vélodrome 3 à 2 alors que les Olympiens menaient 2 à 0.

Mais à Toulouse, c'est une démonstration et une victoire 6 à 1, l'espoir revient sur La Canebière.
Dans le choc au sommet de la 29eme journée, l'OM et Lyon ne peuvent se départager 0 à 0...

Ce résultat fait les affaires des Gones, qui conservent une certaine avance sur Paris (2 points) et maintiennent l'OM à distance (4 points).

Dominateurs durant la majeure partie de la rencontre les Marseillais pourront regretter de ne pas avoir converti leurs occasions.

La faute à un bon Lopes une nouvelle fois décisif lors d'un grand match après celui face au PSG il y a quelques semaines, mais aussi à un but refusé alors que la balle avait franchi la ligne.

Avec sa victoire au Stade de France 4 à 0 face à Lens, l'OM revient à deux points du PSG avant le clasico.
Ce " clasico " qui a fini par offrir la victoire au PSG (2-3), pourra lui aussi entrer dans l'histoire.

Il n'aura pas eu l'intensité émotionnelle de celui de 1993 ou de 1989, mais sur la qualité du jeu, il fait partie des meilleurs crus.

Le nouveau Vélodrome attendait ça depuis sa nouvelle configuration.
Et il n’est pas passé à côté du rendez-vous. Dans un tifo habillant ses quatre flancs, l’écrin phocéen, rempli de 65 000 supporters, a offert un spectacle de lumière.

Intensité, ambiance, occasions à n'en plus finir, rebondissements : il y avait tout dans ce match, même un penalty non sifflé pour l'OM, un habitude un peu trop récurente...

Et encore deux pénalties non sifflés à Bordeaux, défaite 1 à 0

Rien ne va plus, défaite à Nantes 0 à 1....
Et ça continue dans un match complètement fou au Vélodrome où Jordan Ayew fait parler la poudre.

3 à 5 pour Lorient, Bielsa a tout tenté à 0 - 2 mais cela s'est retourné contre lui avec une défense aux abonnés absents.

L'Europe s'éloigne....

Marcelo Bielsa ne s'échappe pas après la rencontre...Interview

La victoire à Metz avec deux buts de Gignac fait du bien, avec ensuite un 2 à 1 miraculeux contre Monaco.

Mais c'est à Lille que l'OM retrouve son lustre du match aller
4 à 0, la griffe Bielsa.

Et on termine sur un 3 à 0 contre Bastia et quatrième, en Europa League.
Il y a deux ans, Vincent Labrune avait convié tout le monde à une conférence de presse:
« L’OM va être le Borussia Dortmund de demain ».
Le projet Dortmund ? Acheter de bons joueurs français prometteurs qui resteraient deux, trois ans à Marseille avant d’être transférés à prix d’or.
Pas mal de joueurs concernés (Thauvin, Mendy, Lemina...) n’ont guère pris de valeur.
Imbula peut-être, mais Gignac, acheté très cher, s’en va libre, comme André Ayew d'ailleurs, formé au club, tandis que son frère joue les carabiniers à Sochaux puis à Lorient.
Malgré tout, le projet Dortmund bat de l'aile, bien loin d'une finale de Champion's League (atteinte par les Allemands il y a deux ans).
Les frères Ayew, Benatia, Nasri, Flamini, Seydou Keita, Carrasso, la liste est longue et non exhaustive...
A méditer...

Heureusement Marcelo
Sans lui, quel aurait été le visage de l’OM?
L’entraîneur olympien aura été l’une des rares figures marquantes de la saison.
On prie pour que Bielsa, un entraîneur pas comme les autres, ne fasse ses valises.
Le jeu Marseillais aura été un rayon de soleil dans une saison marquée par la domination du PSG, il est vrai nanti d'un budget sans rapport avec celui de l'OM.
Coupe de France

32e de finale - Grenoble - OM 3 - 3 5 tirs au but à 4 éliminé
16e de finale - Mercredi 21 janvier 2015
8e de finale - Mercredi 11 février 2015
Quarts de finale - Mercredi 4 mars 2015
Demi-finales - Mercredi 8 avril 2015
Finale - Samedi 30 mai 2015

Les dates de la coupe de la Ligue
16e de finale - Rennes - OM 2 - 1
8e de finale - Mercredi 17 décembre 2014
Quarts de finale - Mercredi 14 janvier 2015
Demi-finales - Mercredi 4 février 2015
Finale - Samedi 11 avril 2015
Effectif 2014/2015