OM Olympique de Marseille

OM, Saison 2015/2016

Equipe OM 2015/2016
Président Vincent Labrune
.Coordinateur Sportif Basile Boli
Franck Passi, Entraîneur (Michel débarqué)
Thomas Fernandez adjoint
Frédéric Faure , préparateur physique,
Stéphane Cassard, entraîneur des gardiens,
Thomas Benedet, analyste vidéo
Médecin Christophe Baudot

Effectif joueurs
Equipe type:
Mandanda - Manquillo , N'Koulou, Rekik, Mendy- Isla, Cabella, Diarra- Thauvin, Batshuayi NKoudou -
Remplaçants: :Pelé- Dja Djédjé , Sparagna , Rolando , Haugan, De Ceglie - Zambo , Romao, Lucas Silva , Diaby, Barrada, Sarr, Alessandrini - Ocampos ,Porsan-Clemente, Rabillard, Fletcher

Europa League

Le calendrier complet de l'OM en C3
17/09 : Groningen-OM 0- 3 5/11 : OM Braga 1 - 0
01/10 : OM-Liberec 0 - 1 6/11 : OM-Groningen 2 - 1
22/10 : Braga-OM 3 - 2 10/12 : Liberec-OM 2 - 4
18/2/ OM - Athletic Bilbao 0 - 1 25/2 Athletic Bilbao - OM 1 - 1
Mandanda, Rekic, N'Koulou, Isla, Fletcher
Manquillo,Batshuayi, Mendy, Diarra, Barrada, Thauvin
Classement Calendrier et toutes les rencontres de l'OM saison 2015/2016 en détail
1ère journée - Samedi 8 août OM - Caen 0 - 1
2e journée - Dimanche 16 août Reims - OM 1 - 0
3e journée - Dimanche 23 août OM - Troyes 6 - 0
4e journée - Vendredi 28 août Guingamp - OM 2 - 0
5e journée - Dimanche 13 septembre OM - Bastia 4 - 1
6e journée - Dimanche 20 septembre OM - Lyon 1 - 1
7e journée - Mercredi 23 septembre Toulouse - OM 1 - 1
8e journée - Dimanche 27 septembre OM - Angers 1 - 2
9e journée - Dimanche 4 octobre PSG - OM 2 - 1
10e journée - Dimanche 18 octobre OM - Lorient 1 - 1
11e journée - Dimanche 25 octobre Lille - OM 1 - 2
12e journée - Dimanche 1 novembre Nantes - OM 0 - 1
13e journée - Dimanche 8 novembre OM - Nice 0 - 1
14e journée - Dimanche 22 novembre Saint-Etienne - OM 0 - 2
15e journée - Dimanche 29 novembre OM - Monaco 3 - 3
16e journée - Jeudi 3 décembre Rennes - OM 0 - 1
17e journée - Dimanche 7 décembre OM - Montpellier 2 - 2
18e journée - Dimanche 13 décembre OM - GFC Ajaccio 1 - 1
19e journée - Dimanche 20 décembre Bordeaux - OM 1 - 1
Retour 20e journée - Dimanche 10 janvier OM - Guingamp 0 - 0
21e journée - Dimanche 17 janvier Caen - OM 1 - 3
22e journée - Dimanche 24 janvier Lyon - OM 1 - 1
23e journée -Vendredi 29 janvier OM - Lille 1 - 1
24e journée - Mardi 2 février Montpellier - OM 0 - 1
25e journée - Dimanche 7 février OM - PSG 1 - 2
26e journée - Dimanche 14 février Nice - OM 1 - 1
27e journée - Dimanche 21 février OM - Saint-Etienne 1 - 1
29e journée - Dimanche 6 mars OM - Toulouse 1 - 1
28e journée - Mercredi 9 Mars GFC Ajaccio - OM 1 - 1
30e journée - Samedi 12 mars Lorient - OM 1 - 1
31e journée - Vendredi 18 mars30 OM - Rennes 2 - 5
32e journée - Dimanche 3 avril Bastia - OM 2 - 1
33e journée - Dimanche 10 avril OM - Bordeaux 0 - 0
34e journée - Dimanche 17 avril Monaco - OM 2 - 1
35e journée - Dimanche 24 avril OM - Nantes 1 - 1
36e journée - Dimanche 1er mai Angers - OM 0 - 1
37e journée - Samedi 7 mai OM - Reims 1 - 0
38e journée - Samedi 14 mai Troyes - OM 1 - 1
OM Temps de jeu des joueurs (source om.net) France Coupes et Match Amicaux
Coupe de la Ligue
1/8eme Bourg-en-Bresse - OM 2 - 3
1/4 Toulouse - OM 2 - 1 après prolongation

Coupe de France
32eme Caen - OM 0 - 0 (1 - 3) OM qualifié aux tirs au but
16eme OM - Montpellier 2 - 0
8eme Trelissac (CFA) - OM 0 - 2
Quart de Finale Granville - OM 0 - 1
Demi-finale Sochaux OM 0 - 1

Finale PSG - OM 4 - 2

Matches Amicaux
18 juillet Étoile du Sahel OM 1 - 5 à Sousse (Tunisie)
Fenerbahçe - OM 3 - 1
Antalyaspor. - OM 2 - 5
OM - Livourne 1 - 2 à Cannes
Le Trophée Robert Louis-Dreyfus pour l'OM
Au Stade Vélodrome OM - Juventus 2 - 0

A Trnava, Spartak - Trnava OM 0 - 1
Résumé chronologique de la Saison match par match Photos de chaque match
Steve, Merci pour Tout

et Bonne Chance à toi

Steve Mandanda, Sauveur Plus Plus de l'OM
Meilleur gardien Français 2016 Lire la suite

OM-PSG, la barre était trop haute pour les Marseillais

Ibra sortit sous les applaudissements du stade de France et Paris égalisa au nombre de Coupes de France sur un dix à dix ...

PSG - OM 4 - 2, implacable
Troyes - OM 1 - 1
Un but de Fletcher après l'ouverture du score de Camus
Troyes et l'OM se neutralisent.
Le club phocéen aurait pu espérer mieux, mais Thauvin a trouvé la transversale et Fletcher a raté un penalty.

Saison finie en Championnat, reste la Coupe de France
OM - Reims 1 - 0

Sept mois et trois semaines. L'OM gagne enfin dans un stade Vélodrome aux virages vides face Reims qui s'enfonce un peu plus vers la Ligue 2.
On a pu regouter au succès devant hélas des virages vides.
Après s'être imposée à Angers (1-0), les hommes de Passi l'ont emporté sur le même score face à Reims.
Une victoire méritée mais été acquise sur une énorme bévue de Kossi Agassa.
En manquant complètement un dégagement, le gardien togolais a permis à Michy Batshuayi de marquer.
Pour les Marseillais, ce succès symbolique et aussi bon pour le moral à deux semaines de la très attendue finale de Coupe de France (Soyons Fous!).
Enfin la victoire à Angers 1 à 0 et le maintien assuré.
Et un petit nul contre Nantes 1 - 1, on n'y arrive toujours pas
Lire la suite


L'OM se qualifie pour la finale
et affrontera le PSG après avoir battu Sochaux 1 à 0 sur un but de Thauvin (49eme minute)
Lire la suite
Le PSG en Finale sera une autre affaire, dans un « clasico » au Stade de France le 21 mai prochain, mais enfin, ça met un peu de baume au coeur!

Monaco - OM 2 - 1

La Chute sans fin et la fin de Michel

OM - Bordeaux 0 - 0
Encéphalogramme plat, Rien à ajouter
Défaite à Bastia 2 à 1
Rien à ajouter!


Bravo aux Bastiais
OM - Rennes 2 - 5, un véritable cauchemar

L'OM commença le match en commotion cérébrale
Gourcuff, Diagne de la tête, Dembélé d'une belle frappe, du talent certes, mais sans opposition, tandis que les supporters en grève n'étaient pas encore sur le terrain
3 à 0 en 14 minutes, de quoi battre un autre record, après celui du non succès à domicile, celui du 3 à 8 contre Saint-Étienne en 1951.
Avec l'excuse de la blessure du gardien Libérati qu on ne remplaçait pas à l'époque

Un gag, comme si on était dans un véritable cauchemar
Lorient OM 1 - 1
L'OM a été aux abonnés absents en défense, heureusement on avait un grand Steve

Menant 1-0 depuis le but de Waris (34e), les attaquants bretons ont échoué sur le gardien Olympien, incontestablement le numéro 1 en France.

Waris tire au-dessus (38e), puis Jeannot et Waris se heurte à un Mandanda exceptionnel (45e).

Il récidivera d'un réflexe main gauche sur une frappe de Guerreiro (84e).

Et Steve avait commencé fort
Laissé à l’abandon par sa défense, il avait repoussé une frappe de Jeannot (6e) puis une tête de Waris (14e).
Rien à ajouter!

Ah si Steve t'es vraiment top!
Gazelec Ajaccio - OM 1 - 1

Sur un terrain difficilement jouable, l'OM (11e, 38 points) a une nouvelle fois lâché des points face au 18eme, prolongeant sa série de cinq matches sans victoire, avec quatre nuls et une défaite.

Un parcours de relégable heureusement compensé par quelques points d'avance sur les trois derniers.

Cette contre-performance fait oublier ses espoirs de troisième place, bien éloigné désormais.

Incapables de l'emporter au Vélodrome depuis septembre face à Bastia, les hommes de Michel n'avancent guère même à l'extérieur.
Le cul par terre, la tête en bas,
la bonne mère y est allé encore de sa larme!

Et un nul de plus au Vélodrome face à Toulouse 1 à 1

On n'y arrive pas!
L'OM a remporté son quart de finale contre Granville 1 à 0 , sur la pelouse d'Ornano, grâce à à une réalisation de Batshuayi.

Les Normands ont été héroïques.


Si la victoire, et donc la qualification pour les demi-finales de la Coupe de France, revient à l'OM, ce sont bien les Normands qui défilent au centre du terrain en saluant leur public, qui n'a jamais cessé de les encourager.

Il faut dire que les hommes de Johan Gallon ont joué de très belle manière, ce soir.

Et s'ils n'ont pas concrétisé, ils ont au moins réussi à gêner leurs adversaires.
L'OM est éliminé de la Ligue Europa.
Battu à l'aller au Vélodrome (0-1), il a concédé le nul sur la pelouse de Bilbao (1-1), en 16es de finale retour.
Les Marseillais pourront avoir des regrets. Après avoir mené au score une partie du match, l'OM a été rejoint dans les dernières minutes par Bilbao et quitte la compétition.
Une chose est sûre, l'Olympique de Marseille est allé à Bilbao avec la ferme intention de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa. Les Phocéens ont été les premiers à se mettre en évidence au cours de 45 minutes durant lesquelles ils ont été les meilleurs sur le terrain.
Dans un match décevant, l'OM a pris un point contre Saint-Etienne (1-1), lors de la 27e journée de L1.

Réduits à 10 à la 60e après l'expulsion de Nicolas Nkoulou, les Phocéens ont arraché le nul grâce à un but dans les arrêts de jeu de Michy Batshuayi.

Kévin Monnet-Paquet avait pourtant ouvert le score quelques minutes plus tôt (85e).

Mais sur le plan comptable, l'OM n'avance toujours pas et reste à cinq longueurs du podium.

Pour Saint-Etienne, c'est aussi un nul frustrant.
Battu au Vélodrome par l'Athletic Bilbao (0-1) l'OM va devoir gagner à San Mames pour atteindre le tour suivant.

Nkoudou très remuant en début de match multiplia les courses, tandis que Fletcher aurait pu ouvrir le score suite à un joli mouvement mais son tir dévié ne put tromper Herrerin.

Bilbao prit progressivement le dessus avec un jeu collectif fouillé.

Après le repos, Barrada eut une belle occasion, en vain.

Le but de la rencontre a été marqué par Aduriz sur une frappe superbe (54e) qui a lobé Mandanda..
Nice et l'OM n'ont pu se départager à l'Allianz-Riviera (1-1).
Mais on a assisté à un match de très bonne qualité.

Les Olympiens ne peuvent se satisfaire du résultat de cette rencontre, le nul (1-1) n'arrange pas les hommes de Michel qui reste à distance de la troisième place.

Surtout parce que l'OM, après l'ouverture du score d’Isla (37e), a eu l'occasion de faire plusieurs fois le break.

Et Germain a égalisé
L'OM a souffert mais s'est finalement imposé (2-0) contre Trélissac (CFA) en huitième de finale de la Coupe de France.

L'OM affrontera Granville en quarts.

L'OM a ouvert le score sur un superbe but d'Alessandrini dans la lucarne à la 33eme minute

Dans les dernières minutes, sur un contre joué à fond par Nkoudou, Fletcher se retrouve devant Rucard mais tire à côté.

Il se rachète un peu plus tard en doublant la mise sur une belle action de Barrada à 4 minutes de la fin.
Le PSG est allé s'imposer au Vélodrome(2-1) dans un un match très équilibré.

L'OM a joué sa chance et mis en difficulté les hommes de Laurent Blanc.

Grâce à des buts de Zlatan Ibrahimovic (2e) et Angel Di Maria (71e), contre un de Rémy Cabella (26e).

Toujours pas de victoire à domicile pour l'OM depuis dix rencontres.

Les Parisiens enchaînent un 34e match sans défaite en Ligue 1.
Montpellier - OM 0 - 1

Grâce à un but d'Nkoudou (68'), l'OM est parvenu à l'emporter sur la pelouse de Montpellier.

Les Marseillais ont assuré l'essentiel grâce à un but de Georges-Kévin Nkoudou (68').

Éteints en première période, les Phocéens se sont un peu repris pour marquer sur leur seule occasion.

Thauvin, coupable d'un tacle sur Hilton (69e) trouve le moyen de se faire expulser.

Quel début!
Les nouvelles recrues, Florian Thauvin et Steven Fletcher
L'OM impuissant au Vélodrome, un gros complexe que Michel semble ne pouvoir régler..
.Pas loin des prétendants à l'Europe, les Marseillais sont retombés dans leurs travers, et abandonne pratiquement la possibilité de rejoindre les trois premières places.
Le match nul (1-1) arraché au bout du temps additionnel face à Lille est presque inespéré, mais ils ont plongé en deuxième mi-temps après un bon début de rencontre.
OM - Lille 1 - 1
Lyon et l'OM on fait match nul (1-1)Tolisso (79e) a répondu à Cabella (64e)
Les Lyonnais ont buté sur un super Mandanda mais la polémique est grande sur le coup-franc inexistant sifflé avant le but de Tolisso.
.
Les deux équipes restent à six longueurs du podium du Championnat et à neuf de la deuxième place.

Un bon match entre deux équipes qui voulaient s'imposer.

L'erreur d'arbitrage a eu un grand impact sur l'égalisation lyonnaise mais Mandanda a encore été homme du match, et a longtemps repoussé l'échéance.
OM - Montpellier 2 - 0 en Coupe de France

Bon, on a gagné, mais pas de quoi faire la fine bouche.

Pas du gros spectacle, toujours cette incapacité à créer du jeu.

L'OM s'en sort par Nkoudou encore virevoltant qui provoque un csc de Bensebaini, à 4 minutes de la mi-temps.

Dja Djédjé doublera la mise à la 54eme minute
Victoire à Caen 3 à 1
L'OM joue largement mieux à l'extérieur, loin du stade Vélodrome et de sa pression.
Victoire 3 à 1 avec une prestation très convaincante, notamment sur le plan offensif.
Avec un quatuor Sarr-Barrada-Nkoudou-Batshuayi très performant.
Toulouse rejoint Bordeaux en demi-finales de la Coupe de la Ligue. Les Toulousains se sont qualifiés ce mercredi en battant Marseille (2-1, a.p.) au terme de la prolongation.

Battu par un Toulouse plus volontaire (2-1), l’OM quitte la Coupe de la Ligue (une compétition de moins)

La défaite des Olympiens, privés de nombreux cadres (Cabella, Alessandrini, Mendy, Nkoulou…) pour ce déplacement, est logique, hormis durant les premières minutes de la deuxième mi-temps.
Tenu en échec par Guingamp au terme d'un match soporifique (0-0), l'OM n'a plus gagné au Vélodrome depuis près de quatre mois.

Onzième, Marseille est plus inquiétant que jamais.

Triste triste.
Mandanda qualifie l'OM à Caen en stoppant trois tirs au but ( 0 - 0, 3 à 1)

Il fallait écarquiller de grands yeux pour comprendre que Caen et l'OM avait inversé leurs couleurs.
Certes, les bandes verticales bleues et rouges des Caennais avaient été remplacées par le bleu et noir des phocéens.
Heureusement qu'on connait un peu les joueurs.
Il faudra un jour inventer des couleurs qui n'existent pas encore pour pouvoir offrir des palettes incalculables de maillots à nos marchands de football.
Tirage des seizièmes de finale

Les 16es de finale se disputeront les mardi 19 et mercredi 20 janvier.
L'OM recevra Montpellier le mercredi 20 Janvier
Bordeaux - OM 1 - 1

L'OM n'a pas réussi dimanche (1-1) à mettre fin à sa série de matches sans victoire à Bordeaux, où le club marseillais n'a plus gagné depuis 1977.

Les Bordelais mettent également fin à la série de six victoires de l'OM à l'extérieur.

Il y a d'abord eu une première mi-temps très faible avec rien à signaler.
Après la pause, enfin, les deux équipes se libèrent et marquent coup sur coup (1-1, 55e, 56e).
Coupe de la Ligue Bourg - OM 2 - 3
L'OM s'est imposé sans trop de difficulté face à une bonne équipe de Ligue 2.
Très bon début de match, avec une circulation du ballon fluide, et un Manquillo qui s'était laissé pousser des ailes.
L'arrière droit Olympien sur une belle combinaison centrait pour Sarr qui ouvrait le score.
Ensuite, on vit moins de facilité dans le jeu olympien, avec du déchet, et Sparagna tomba dans le piège de Boujedra en concédant un penalty inutile transformé par Boussaha

Heureusement, Ocampos en début de deuxième mi-temps et Cabella sur une belle action collective creusait l'écart, le penalty de Boussaha dans les arrêts de jeu était anecdotique.
Encore un échec au Vélodrome (OM - Gazelec 1 - 1)
Match nul certes, mais un point par un point, on n y arrive pas
Après Montpellier, c'est encore une déception
En première mi-temps, les visiteurs étaient bien souvent les premiers sur les ballons, récupérant tous les contres favorables.
A un penalty de Zoua à la 19eme minute suite à un faute de Mendy, Batshuayi répondit de la tête sur un centre de Cabella (37eme)
Une belle action initié par Nkoudou, relayée par Barrada sur Cabella qui plaça le ballon où il le fallait.
Mais on ne peut pas dire que cette mi-temps nous fit vibrer.
Ensuite, l'arbitre n'a pas arrangé les choses.
Car après avoir refusé à Larbi un but valable, Mr Rainville expulsa de manière scandaleuse Barrada pour une faute qui ne méritait même pas un carton jaune.
Après, que d'imprécisions, bien que Diarra toujours présent n'essaye de réorganiser les choses...
En vain.
L'OM s'impose 4 à 2 à Liberec et se qualifie

Les Marseillais étaient sortis frustrés du match aller face au Slovan Liberec qui s’était soldé par une défaite au Vélodrome (1-0) alors qu'ils avaient largement dominés. Ce jeudi soir, alors qu’ils n’avaient besoin que d’un nul pour se qualifier, les Olympiens n’ont pas fait de calculs et se sont imposés en République tchèque (4-2), malgré une grosse frayeur dans le dernier quart d'heure.
Pour ne pas laisser le doute s’installer, les Marseillais ont eu la bonne idée d’ouvrir le score dès la 14e minute grâce Michy Batshuayi qui a repris un bon service de l’homme de la soirée, Abdelaziz Barrada
OM - Montpellier 2 - 2

L'OM ne rassure décidément pas. Impérial en déplacement, l’OM est toujours aussi fébrile au Vélodrome.

Bien en peine pour mettre du rythme face à des Montpelliérains qui avaient décidé d’opérer en contres, les joueurs de Michel s’en sortent vraiment par la petite porte en glanant un point (2-2).

Deux fois les Héraultais ont mené au score (32e et 56e) et deux fois ils se sont fait rejoindre par des buts très inscrits par Cabella (47e) et Sarr (72e).
L'OM fait la bonne opération de la 16e journée de Ligue 1 en allant s'imposer sur la pelouse du Roazhon Park de Rennes par 1 à 0.
Les Marseillais se seront montrés plus réalistes que leur adversaire dans une rencontre ou les deux équipes auront eu des occasions très nettes.

Lire la suite
Des buts en veux tu en voila, du spectacle peut-être, car des rebondissements, mais quels déchets techniques, quelles fébrilité en défense, les deux équipes ont mis du leur, mais au moins on ne s'est pas ennuyé.
L'OM et Monaco se sont quittés sur un match nul (3-3) après une rencontre riche en rebondissements où les défenses ont ressemblé à des équipes de Ligue 2.
Drôle de match entre un OM attaquant et une ASM défensive venue au Vélodrome pour fermer le jeu.
La défense marseillaise était très fragile avec une arrière-garde très incertaine à ce niveau.
L'OM avait heureusement de l' envie, du talent avec un Cabella et un Alessandrini bon footballeurs, mais avec un énorme déchet.

Finalement, l'OM n'a pas résolu son syndrome du Vélodrome, et Notre Dame de la garde ne l'a pas toujours vu vainqueur depuis belle lurette, sauf en Europa League.
Il n'a battu en L1 que des prétendants au maintien, Troyes (6-0) et Bastia (4-1), et l'ASM a confirmé qu'elle était plus à l'aise à l'extérieur.
L'OM a fini par s'imposer face à Groningue (2-1), ce jeudi en Ligue Europa, au terme d'un match qui a pourtant failli lui échapper.

Victorieux à Saint-Etienne dimanche (0-2), les Marseillais ont dominé une rencontre à sens unique.
Mais malgré les nombreux tirs en première période, un seul but de Georges-Kevin Nkoudou sur une frappe de Batshuayi repoussée est venu concrétisé cette domination.

Batshuayi-Nkoudou, les deux font la paire,mais les visiteurs ont profité d'un excès de confiance et d'un relâchement coupable pour refroidir les 9.107 spectateurs du Vélodrome, bien vide encore en Ligue Europa.
Mendy a raté son dégagement, offrant l'égalisation sur un plateau à Maduro.
De la malchance, l'OM a aussi commis aussi des maladresses, avec des frappes non cadrées (63e, 73e) ou peu dangereuses(65e, 67e, 72e, 74e, 86e).

Mais le but de Michy Batshuayi a assuré l'essentiel à 3 minutes de la fin, ouf....
Suivez les Chroniques Olympiennes , le présent aux saveurs du passé
L'OM retrouve des couleurs après sa victoire à Saint-Etienne (0-2)


Au classement, Marseille remonte à la 12e place et se met à quatre points de la zone de relégation. Saint-Etienne descend pour sa part à la 7e place.
OM - Nice 0 - 1
Après trois victoires consécutives, l'OM espérait poursuivre sa série en accueillant Nice au Vélodrome. Un espoir douché par une belle équipe niçoise qui s'impose 1-0 grâce à un but de Valère Germain (16e).
Les Marseillais n'ont jamais réussi à se montrer dangereux en première mi-temps à part sur quelques contre-attaques et sur une action un peu brouillonne où la frappe d'Ocampos a été détournée par N. Mendy (44e).

Ils ont beaucoup plus tenté en deuxième mi-temps, mais ils ont manqué d'adresse à l'image de deux grosses occasions de Romao et Sarr.
Les Niçois, quant à eux, ont beaucoup reculé, abandonnant le ballon en se contentant de miser sur quelques sorties de balle rapides et des coups francs de Ben Arfa (67e) et de Seri (78e).
Suffisant pour venir signer une victoire importante au Vélodrome, où les Marseillais n'ont plus gagner depuis le 13 septembre contre Bastia (4-1)..
OM - Braga 1 - 0
Deuxième victoire de l'OM en Ligue Europa cette saison. Rendez-vous au Vélodrome contre Groningue dans trois semaines. On peut encore croire à la qualification
Le but
A la 37e, Nkoudou pique la balle à un défenseur, s'échappe et marque d'une belle frappe croisée

L'OM peut remercier son joueur en forme, l'ancien Nantais, une nouvelle fois buteur.

Il y a eu de nombreuses occasions mal gérées par Batshuayi et Ocampos (34e, 59e, 65e, 84e.

Mandanda a du être présent en fin de rencontre pour préserver le résultat.
Après avoir eu la possession de balle en première période avec un bon pressing, les Marseillais ont eu une position plus attentiste ensuite.
Après le succès à Lille, on enchaîne avec uen deuxième victoire à La Beaujoire

Après une bonne 1e mi-temps, les Canaris eux ont craqué sur un éclair de leur ancien coéquipier Nkoudou et s'inclinent à domicile.

L'OM n'a pas brillé mais a gagné 1 - 0
Victoire méritée des Marseillais : malgré des débuts difficiles, les Olympiens ont fait le plus dur en marquant sur leur premier tir cadré à la suite d'une frappe sur le poteau d'Alessandrini et repris par Batshuayi toujours à l'affut.

L'ouverture du score les a ensuite libérés, Alessandrini concrétisant alors leur domination jusqu'au but de Corchia.
Un dernier quart d'heure fébrile des Marseillais, mais avec la victoire au bout enfin depuis la mi-septembre !

Lire la suite
Final incroyable à Braga où l'OM s'incline 3 à 2 après avoir remonté deux buts dans les dix dernières minutes.
L'OM s'enfonce encore, malgré les deux buts d'Alessandrini et Batshuayi, avec un but casquette de Alan sur une erreur de Madanda.

Domination outrageuse de Braga en première mi-temps, avec la première frappe de Batshuayi à la 43eme minute.
Vraiment un PÔVRE OM!

Et c'est lors d'une légère domination Olympienne en deuxième mi-temps que Hassan a piqué son ballon au-dessus de Mandanda alors que Rekic ne s'était pas aligné sur l'attaquant égyptien.
Ensuite la fin haletante, mais encore un résultat négatif, on s'enfonce, on s'enfonce...

Lire la suite
OM - Lorient 1 - 1

L'Olympique de Marseille laisse échapper deux points à domicile, après avoir dominé la rencontre de bout en bout.
Réalistes, les Lorientais limitent les dégâts.
Michy Batshuayi a ouvert le score sur penalty (21e) avant que Benjamin Moukandjo n'égalise (37e). Les Phocéens, 16e au classement, ne décollent pas tandis que les Merlus figurent toujours dans la première moitié du tableau (9e).

Lire la suite
PSG - OM 2 - 1 Histoire de penalty
Ce PSG-OM a tenu toutes ses promesses, et l'OM y est pour beaucoup.

Paris s'en est remis à Ibrahimovic pour se sortir du piège olympien, avec deux penalties transformés en trois minutes (41e, 44e), on peut même dire trois car il retira le deuxième.

Le Suédois a inscrit son 110e but sous les couleurs du club de la capitale et dépasse le record de Pedro Miguel Pauleta et devient le meilleur buteur de l'histoire du PSG.
Bien loin quand même de Gunnar Andersson....

Privés de ballon par des Marseillais particulièrement brillants, les joueurs de Laurent Blanc ont souffert face à l'implication des Olympiens pendant quarante-cinq minutes.
Et Barrada manquera son penalty....
Bien mal récompensés les hommes de Michel...
OM - Slovan Liberec 0 - 1

But de Coufal 83eme à la suite d'un corner bêtement concédé par Rekik.
Rien ne va plus!

Très faible affluence au stade Vélodrome, du coup on a décidé de fermer les deux virages et les parties hautes des tribunes Jean Bouin et Ganay.
Les supporters ont été positionnés en tribune Ganay.
L'OM s'incline 2 à 1 face à Angers !
Les Olympiens ont buté sur des Angevins qui ont ouvert le score par Mangani (38e, penalty) avant de doubler la mise par Thomas (70e).
Batshuayi a réduit le score (79e, penalty) mais en vain...

Suite aux débordements ayant eu lieu au Vélodrome contre Lyon (1-1), les deux virages du stade de l'OM étaient fermés.
Un peu vide pour l'ambiance.
Avec huit points en huit rencontres, le rythme de l'OM n'est pas celui d’un postulant à l’Europe, on pourrait même dire d'un relégable.
Heureusement, seuls deux clubs vont descendre en Ligue 2...mais, Mefi comme on dit à Marseille

Lire la suite
L'OM était bien fébrile à Toulouse. (1 - 1)
Mandanda a manqué deux contrôles en début de match dans sa surface, et ses coéquipiers ont été trop peu précis pour espérer gagner au Stadium.
Ocampos et Cabella peu brillants, c'est Braithwaite qui a ouvert le score à la suite d’un coup de pied de Regattin mal repoussé (67e, 1-0).

Puis il y eut l’expulsion de Benjamin Mendy (76e, juste après son entrée en jeu !), et Toulouse subit deux expulsions en trois minutes.
Heureusement, les Marseillais n'ont rien lâché, et Michy Batshuayi (90eme) servi par Abdelaziz Barrada, a égalisé et a offert à Marseille un petit point.
Il était temps
OM - Lyon 1 - 1, le retour de Valbuena

Dans une ambiance électrique, l'OM à dix a arraché le nul avec un but égalisateur de Rekik

Le match a été interrompu 20 minutes suite à des incidents.

Lire la suite
A la veille d'affronter l'Olympique Lyonnais, le e président Vincent Labrune s'est exprimé dans les colonnes de L'Equipe Magazine paru ce samedi, et a notamment évoqué quelques futurs départs.

A coeur ouvert, Labrune va au fond des choses, et explique sa stratégie pour l'OM.

Lire la Suite

L'OM fait match nul avec Lyon 1 - 1, à dix contre onze
L'OM s'est imposé (3-0) ce jeudi sur le terrain du FC Groningue pour son entrée en lice en phase de poules de la Ligue Europa. Nkoudou, Ocampos et Alessandrini, les trois attaquants titulaires ont marqué.

Le turn-over de Michel a bien fonctionné. Face au FC Groningue, l’entraîneur de l’OM avait changé six joueurs par rapport à l’équipe qui avait débuté contre Bastia. Des éléments comme Sparagna, Nkoudou ou encore Anguissa, qui avaient eu peu ou pas de temps de jeu depuis le début de la saison, ont été titularisés quand Nkoulou, Manquillo ou Diarra ont été laissés au repos. Si l’OM s’est fait quelques frayeurs (10e, 31e, 52e, 53e), les Marseillais ont acquis une victoire pleine de promesses sur le terrain de Groningue.
L'OM se remet dans le sens de la marche. Plombé par un mercato estivalmouvementé et 3 défaites lors des 4 premières journées, le club phocéen s'est ressaisi pour battre nettement Bastia (4-1) ce dimanche en clôture de la 5e journée. Ce deuxième succès de la saison lui permet de se replacer en milieu de tableau à la 11e place. Sans être brillantissimes, les Phocéens ont su faire preuve de sérieux et d'efficacité pour rapidement éteindre des Corses venus au Vélodrome avec trop peu d'intentions pour prétendre à mieux.

Lire la suite
L'OM à l'Arena de Trnava a battu le Spartak 1 à 0 sur un but d'Ocampos.
Lire la suite
Souvenirs, souvenirs lire la suite
Lemina a signé à la Juventus, et Doria à Grenade.

Arrivent Paolo De Ceglie, un défenseur italien, le milieu chilien Mauricio Isla, prêtés par la Juventuset Rolando, défenseur central portugais de 30 ans qui vient de Porto
Rolando, De Ceglie et Isla ci-contre

Rolando, (Rolando Jorge Pires da Fonseca), joue défenseur central et vient de Porto.
Il est portugais né le 31 août 1985 à São Vicente au Cap-Vert.
Taille : 1,90 m, Poids : 80 kg
Paolo De Ceglie joue latéral gauche, et vient de la Juve.
Il est italien né le 17 septembre 1986 à Aoste.
Il peut évoluer aussi également au poste de milieu gauche. (15 sélections en équipe d'Italie espoirs).
Taille : 1,84 m Poids : 75 kg
Mauricio Isla joue milieu droit ou milieu défensif et vient de la Juve.
Il est Chilien , né le 12 juin 1988 à Buin, et est international Chilien depuis 2007.
Taille : 1,76 m Poids : 75 kg
Rechute à Guingamp avec une défaite 2 à 0

L'OM a rechuté en s'inclinant à Guingamp (2-0) lors de la 4e journée de Ligue 1.
Les locaux ont fait la différence dans les 20 dernières minutes avec des buts de Privat et Benezet et un super Briand..
Guingamp rejoint Marseille au classement avec 3 points.
Premier succès de la saison, premiers buts et premiers points pour les hommes de Jocelyn Gourvennec.

Pour l'OM, la trève internationale va permettre à Michel de mieux prendre les choses en main..
Y'a du boulot!
OM - Troyes 6 - 0

L'OM a signé ce dimanche au Vélodrome la première victoire de sa saison face à Troyes (6-0) de manière spectaculaire. Lassana Diarra a marqué pour sa première sous le maillot de son nouveau club.

Un but, une passe décisive. Abdelaziz Barrada s’est montré décisif

Enfin la fête au Vélodrome
Michel a été nommé ce mercredi entraîneur de l'OM. L'Espagnol remplace Marcelo Bielsa, qui a démissionné il y a dix jours après la défaite contre Caen (0-1).
José Miguel González Martín del Campo (né le 23 mars 1963 à Madrid, Espagne), surnommé Míchel, est un grand ancien du Real de Madrid de 1981 à 1996
Il jouait milieu offensif (no 8)

En tant qu'entraîneur, le Rayo Vallecano (2006), La Castilla comme Zizou (2007), Getafe (2009/2011), Seville (2012/2013) et Olympiakos du Pirée (2013/2015)


Ci-joint le nouveau Staff (om.net)

Thomas Benedet, analyste vidéo, José Vallejo, préparateur physique, Michel, entraîneur, Franck Passi, 1er assistant coach, Peter Jacobs, préparateur physique adjoint, Rafael Alkorta, assistant coach, Carlos Mandia, 2e assistant coach, Stéphane Cassard, entraîneur des gardiens.
La cellule médico-sportive reste placée sous la responsabilité du docteur Christophe Baudot
Pour leur premier match de l'après Bielsa, les Marseillais ont subi leur deuxième défaite en deux journées en s'inclinant (0-1) sur la pelouse de Reims.
Reims s'impose face à l'OM grâce à un but d'Hamadi Traore (14e) au terme d'un match bien maîtrisé par les hommes d'Olivier Guégan solidaires et appliqués.
Des Marseillais indisciplinés à l'image de Romao, expulsé.
Dur dur pour l'OM alors que Reims est en tête avec Caen

Lire la suite
Franck Passi succède à Marcelo Bielsa.

Pourquoi pas lui laisser les rênes, après tout, Gérard Gili en 1988 n'avait guère d'expérience.
Et l'OM fut Champion et réalisa le doublé
Lire la saison 1988/1989

Frank a disputé 52 rencontres de Championnat entre 1986 et 1988, lors des débuts de Bernard Tapie.
Ci-joint contre Bordeaux en 1987 Lire la suite

Ce jour là, il fut remplacé à la 76eme par Galtier, devenu lui aussi un grand entraîneur après avoir assuré un interim.
Il y a des signes du destin.
Marcelo Bielsa a décidé d’arrêter sa collaboration avec l'OM, juste après la défaite au Vélodrome contre Caen.
Il semblerait que sa décision eut été prise avant.
Peu importe, alors qu'il avait fait l'unanimité à Marseille, malgré une fin de saison un peu plus difficile, tout le monde est surpris par ce qui ressemble à une trahison.
Alors que nous l'avons toujours soutenu et admiré, on gardera d'ailleurs sur cette chronique ce que nous avions écrit avant, nous ressentons très mal cette démission, comme s'il avait manqué de respect à l'OM, un club vieux de 116 ans qui a existé avant Bielsa et qui existera après.

Marcelo Bielsa nous a déçu, on passe à autre chose, peut-être avec Franck Passi, qui pourrait être une bonne surprise comme avec Gérard Gili, il y a déjà 27 ans.

Lire la suite
Mauvaise soirée au Vélodrome.
OM - Caen 0 - 1

Mauvaise soirée au Vélodrome.

Comme la saison dernière, Caen s'impose sur un but de Delort à la 27eme minute.
Mauvaise entame marseillaise, puis manque de réalisme pour l'OM qui s'est créé de nombreuses occasions

Le But
Servi par Nangis aux vingt mètres, Delort peut prendre son temps pour se mettre en position et envoyer une frappe qui vient toucher la barre transversale de Mandanda avant d'entrer !

Ce but a eu le mérite de réveiller l'OM, qui a mis par la suite plus d'implication dans son jeu. Mais son manque d'efficacité offensive l'a empêché de se remettre dans le coup.
OM - Juventus 2 - 0
L'OM remporte le Trophée RL Dreyfus

64020 spectateurs ont suivi la rencontre.
Avec des buts d'Alessandrini (35eme) qui a lobé Buffon de plus de 35 mètres et Barrada (84eme) d'une superbe volée
Les Olympiens remportent ce match de gala avec la manière, même face à un grand Paul Pogba, auteur d'un coup franc sur la barre

Les Phocéens ont signé une belle performance collective face à des Italiens un peu en dedans.
Khedira est sorti rapidement blessé et Lichsteiner a été exclu directement pour des propos injurieux envers l'arbitre (46eme).

OM Mandanda - Dja Djédjé, Nkoulou, Rekik, Sparagna, Mendy - Lemina,Barrada,Alessandrini,Thauvin - Batshuayi
puis Aloé, Sarr, Romao, Ocampos, N'Koudou
L'OM s'incline 2 à 1 contre Livourne.

Bouna Sarr sur penalty (73e) a marqué pour l'OM, Fedato 26e et Maicon 71e pour Livourne

Avec une équipe très jeune et seulement deux seuls joueurs présents au dernier coup d’envoi contre Antalyaspor (Barrada et Batshuayi)

Le onze de l'OM : Pelé - Dubois, Tuiloma, Andonian, Sané - Sarr, Romao, Barrada - Ocampos, Batshuayi, Nkoudou
OM Antalyaspor 5 à 2 (3 - 0)

OM, équipe de départ
Mandanda - Dja Djédjé, Sparagna, Nkoulou, Rekik, Mendy - Lemina- Thauvin,Barrada, Alessandrini - Batshuayi


Belle victoire avec des buts de Lemina (13e),Alessandrini (26e) et Batshuayi (34e) en première mi-temps.
Les Turcs ont réduit le score grâce à Simsek (49e), avant que Alessandrini (62e) ne marque d'une frappe en pleine lucarne.
Bouna Sarr ajoutait le 5eme à la 75eme minute (ci-contre) , avant que Chico de la tête ne cloture le score à 5-2.
L'OM s'est incliné contre Fenerbahce 3 à 1.

Bien meilleurs en deuxième mi-temps, les Olympiens menés 3 à 0 ont réduit le score par Thauvin.

Fenerbahce Diego (14e) Sow (35e) Fernandao (60e)
OM Thauvin (68e)
OM Première mi-temps
Mandanda - Dja Djédjé, Sparagna, Nkoulou, Rekik, Mendy - Sarr, Lemina, Barrada, Alessandrini - Ocampos
Deuxième mi-temps
Mandanda - Sparagna, Nkoulou, Rekik - Lemina, Romao, Mendy - Sarr, Barrada, Thauvin - Batshuayi
L’OM a battu le club tunisien de l’Etoile du Sahel (5-1) ce samedi dans un belle ambiance à Sousse
Première sortie de l’OM de Marcelo Bielsa dans la continuité dans le jeu de la saison dernière.
Avec deux compositions d'équipe par mi-temps.
Et grâce à des buts de Thauvin (34e), Ocampos (52e), Batshuayi (61e, 90e) et Boutobba (72e).
Début un peu poussif pour cette reprise de la saison.
Mais au bout d'une demi-heure, la qualité de jeu montait d'un cran et Florian Thauvin (voir vidéo)ouvrait la marque suite à un corner mal repoussé (32e).
A la mi-temps, l'OM menait 1-0, et une autre composition voyait le jour au retour des vestiaires.
Les Olympiens doublaient la marque par Ocampos après le repos, sur un bon travail de Sarr (51e). Séduisants dans le jeu, les Marseillais marquaient le troisième but par Batshuayi qui avait semé la pagaille dans la défense tunisienne.
Marcelo Bielsa au coeur des siens.

Le technicien argentin prépare ses hommes, et on sait que depuis un an, ilest devenu le chouchou phocéens.
Apparu en public à la Commanderie. Bielsa s’est même livré durant plus de 20 minutes à une séance d’autographes et de selfies.
Il aurait aussi coché le nom de Facundo Roncaglia (28 ans) afin de renforcer la défense de l’OM.

Le premier match amical aura lieu le samedi 18 juillet à Sousse avant l’Afyon Cup, le mercredi 22 juillet, à 19h30 contre Fenerbahçe, et le samedi 25 juillet contre le Betis Seville, toujours à 19h30.

Ensuite Livourne à Cannes le 28 et le trophée RLD contre la Juventus le samedi 1er août, à 19h.
Après avoir recruté Ocampos et Nkoudou, un troisième élément en attaque arrive à l'OM, Bouna Sarr (23 ans) en provenance de Metz.
Il avait séduit Marcelo Bielsa lors de la victoire des Olympiens à Metz.

Né et formé à Lyon, il arrive au centre de formation du FC Metz à l’âge de 17 ans.
Il y remporte la Coupe Gambardella en 2010 et remportera le championnat de France de Ligue 2 en 2014 avant de découvrir la Ligue 1 la saison dernière.
Il a 23 ans, mesure 1m77 et joue milieu offensif.
L'OM et Manchester City se sont mis d'accord sur le transfert de l’international néerlandais Karim Rekik.
Formé au club de Rotterdam, il a démarré sa carrière à Manchester City à 17 ans en 2011. Prêté à Portsmouth, à Blackburn puis au PSV Eindhoven, il remporte le championnat néerlandais.
Il honore sa première sélection avec les Oranje le 5 mars 2014, face à la France.
Karim Rekik est né en décembre 1994, à La Haye (Pays-Bas)
Deuxième bonne nouvelle, l'OM et l’AS Monaco ont trouvé un accord de principe pour la mutation définitive de Lucas Ocampos.
Matches Amicaux
Participation de l'OM à l'Afyon Cup, à Afyon en Turquie les 21 et 22 juillet prochain. Fenerbahçe, l'Atlético Madrid, l'Olympiakos et l'OM qui doit confirmer.
Deux autres rencontres amicales ont été programmées, le samedi 18 juillet contre l'Étoile du Sahel à Sousse (Tunisie) et le Trophée Robert Louis-Dreyfus qui se déroulera le samedi 1er août au Stade Vélodrome contre la Juventus à 19 heures.
L'OM et West Ham se sont mis d'accord pour le transfert de Dimitri Payet avec un montant de 15 millions d’euros.
Payet a signé son contrat de cinq ans aujourd'hui avec le club de Premier League.

West Ham 12eme, Swansea 8eme, où ira Imbula pour toucher le pactole?

« Le projet est très intéressant et colle parfaitement à mes ambitions.…et patati et patata...».

En attendant, après Morel, Gignac, Ayew, Payet....Imbula, Fanni, N'Koulou.....

Lire l'Eldorado du Football Anglais
Arrivés à Figueras, les Olympiens ont effectué trois séances d’entraînement, toutes physiques.

Musculation au programme, puis tours de terrain animés par le préparateur physique, Jan Van Winckel.
La reprise de l’entraînement a été l'évènement du jour ce lundi à Marseille.

Les joueurs ont pu effectuer «une batterie de tests individualisés: physique, flexibilité, stabilité et force».


Les tests physiques et médicaux se poursuivront jusqu’à mercredi, avant le début du stage en Espagne (25 juin – 1er juillet).

Tout ça s'est déroulée sans Marcelo Bielsa, dont la prolongation de contrat n'a toujours pas été officialisée.
Il devrait rentrer à Marseille début juillet après avoir repoussé ses vacances "pour travailler avec la direction du club sur le recrutement et la préparation de la pré-saison".
Franck Passi et Pablo Quiroga (ci-contre avec Thauvin) à la manette, seize joueurs étaient présents.

les recrues Georges-Kévin Nkoudou et Yohann Pelé, plus deux joueurs du centre de formation, Sané et Boutobba.
Sparagna, qui va parapher son premier contrat professionnel et aussi Aloé et Andonian.

Plus les pros Dja Djédjé, Romao, Lemina, Alessandrini, Barrada, Thauvin, Omrani, et deux gardiens, Fabri et Samba.
Yohann Pelé, a signé son contrat avec l’OM
Atteint d’une embolie pulmonaire en octobre 2010, il n'a pas joué pendant plus de trois saisons.
En janvier 2014, il s’engage avec le FC Sochaux et il est laissé libre pour s'engager avec l'OM en tant que doublure de Steve Mandanda.

Quant à Gignac, ila priviligié la piste du Mexique avec les Tigres de Monterrey
Avec un salaire estimé entre 4 et 5 millions d'euros par an, plus prime à la signature.
Les Tigres disputeront prochainement les demi-finales de la Copa Libertadores face à l'Internacional Porto Alegre (15 et 22 juillet).
George-Kevin Nkoudou quitte Nantes pour l'OM.
L'attaquant international Espoirs a été acheté 1,5 million d'euros et a signé pour cinq ans.

Il est né le 13 février 1995 à Versailles
Nationalité : Française
1,72m - 68kg
2014-15 - L1 : Nantes (28 matches, 2 buts)
2013-14 - L1 : Nantes (6 matches)
Le samedi 1er août à 21 heures, à une semaine de la première journée de Ligue 1, l’OM recevra la Juventus de Turin (champion d’Italie , vainqueur de la coupe d’Italie 2015 et finaliste de l’UEFA Champions League 2015) pour la 2e édition du Trophée Robert Louis-Dreyfus.
La première avait eu lieu en 2010 avec OM - Valence.

Ce sera certainement l’occasion de présenter l’OM 2015-2016 avec on l'espère Marcelo Bielsa et peut-être Claudio Beauvue, dont on parle beaucoup pour succéder à Gignac, lui en partance pour le Mexique....
On aura aussi la possibilité de voir Paul Pogba, s'il reste à la Juve.

Finalement beaucoup d'inconnus, une seule certitude, OM - Juventus le 1er août à 21 heures.

Comme en 1972 en Coupe des clubs Champions et un but de Bonnel (1-0) à Gerland (Le Vélodrome était suspendu, comme Skoblar.).
Mais au retour, Bettega fera exploser la défense Marseillaise qui s'inclinera par 3 buts à 0.
Comme le temps passe...
À un an du coup d’envoi de l’UEFA EURO 2016, les dix villes hôtes se mobilisent pour célébrer l’évènement. Chacune d’entre elles a prévu une série d’évènements et d’animations à un an du premier match qu'elles accueilleront.

Basile Boli sera l'ambassadeur de la cité phocéenne pour l'Euro 2016.Il a accepté la proposition du comité d'organisation de l'Euro.

Homme de tête, le Basilou!!!!
OK pour la DNCG, vers un accord pour Marcelo Bielsa.

Les membres de la DNCG se sont montrés très compréhensifs face à la situation de l'OM, qui a été ces dernières saisons très impactée par les travaux au Stade Vélodrome (préjudice évalué par l'OM à 28 millions d'euros sur les trois dernières saisons) et la taxe à 75%, notamment.
Le gendarme financier du foot français aurait aussi été rassuré par les budgets prévisionnels de l'OM, qui devraient être à l'équilibre dès la fin de saison prochaine, grâce à la baisse de la masse salariale, l'augmentation des droits TV à partir de 2016... et la promesse de ne pas faire de folies sur le marché des transferts.
Une étape importante de franchie pour la direction du club. Vincent Labrune peut désormais se concentrer sur les négociations avec Marcelo Bielsa.
La stratégie financière n'a pas reçu d'avertissement de la part de la DNCG. Sauf coup de théâtre, tous les voyants sont au vert pour qu'un accord avec Bielsa soit annoncé avant ce week-end.
L'Argentin aurait accepté que son staff soit moins pléthorique que la saison passée.
Torrente et Olszewski sont partis, tandis que Stéphane Cassard, lui, va poursuivre pour deux saisons supplémentaires.
Malgré ses détracteurs lire l'injuste procès de Marcelo Bielsa
Il y a deux ans, Vincent Labrune avait convié tout le monde à une conférence de presse:
« L’OM va être le Borussia Dortmund de demain ».
Le projet Dortmund ? Acheter de bons joueurs français prometteurs qui resteraient deux, trois ans à Marseille avant d’être transférés à prix d’or.
Pas mal de joueurs concernés (Thauvin, Mendy, Lemina...) n’ont guère pris de valeur.
Imbula peut-être, mais Gignac, acheté très cher, s’en va libre, comme André Ayew d'ailleurs, formé au club, tandis que son frère joue les carabiniers à Sochaux puis à Lorient.
Malgré tout, le projet Dortmund bat de l'aile, bien loin d'une finale de Champion's League (atteinte par les Allemands il y a deux ans).
Les frères Ayew, Benatia, Nasri, Flamini, Seydou Keita, Carrasso, la liste est longue et non exhaustive...
A méditer...lire OM Lyon, on fait ce qu'on peut lire la suite

Heureusement Marcelo
Sans lui, quel aurait été le visage de l’OM?
L’entraîneur olympien aura été l’une des rares figures marquantes de la saison.
On prie pour que Bielsa, un entraîneur pas comme les autres, ne fasse ses valises.
Le jeu Marseillais aura été un rayon de soleil dans une saison marquée par la domination du PSG, il est vrai nanti d'un budget sans rapport avec celui de l'OM.
Effectif 2015/2016